10 Octobre 2017

Burkina Faso: Commission mixte de coopération entre le pays et le Bénin

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu, le 10 octobre 2017, en audience au palais de Kosyam, son homologue du Bénin, Patrice Talon, en visite de travail de 48 heures au Burkina Faso. Les échanges ont porté sur la situation sociopolitique dans les deux pays et sur les questions de coopération bilatérale, régionale et internationale.

Le Burkina Faso et le Bénin peuvent se féliciter des relations qu'ils entretiennent. Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et son homologue, Patrice Talon, présent au Burkina Faso pour une visite d'amitié et de travail de 48 heures, l'ont soutenu hier au cours d'une rencontre qu'ils ont eue au Palais de Kosyam. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'extérieur, Alpha Barry, a fait le point de leur entretien en présentant un communiqué conjoint des deux chefs d'Etat.

De ce document, il ressort qu'au niveau bilatéral, les présidents Kaboré et Talon se réjouissent de l'excellente qualité des liens séculaires de fraternité, d'amitié et de coopération qui existent entre les peuples béninois et burkinabè. En vue de renforcer davantage ces liens, le ministre Alpha Barry a indiqué que les deux hommes ont instruit leurs ministres en charge des affaires étrangères de prendre les dispositions utiles pour la tenue à Cotonou, des travaux de la 4e session de la commission mixte de coopération entre la République du Bénin et le Burkina Faso. «Abordant la question de protection et de l'exploitation du parc W d'Arly et de la Pendjari, les chefs d'Etat ont convenu d'une part, de la nécessité de réduire les activités humaines préjudiciables à son intégrité, et d'autre part d'intensifier leurs efforts en vue de faire de ces espaces agroécologiques, un pôle d'attraction écotouristique d'envergure», a relevé M. Barry.

Appel à soutenir le G5 Sahel

Il a toutefois noté que concernant le contentieux frontalier qui opposent les deux pays, leurs dirigeants ont décidé de se soumettre au communiqué conjoint du 19 mai 2009 ainsi qu'aux dispositions du compromis de saisine de la Cour internationale de justice signées le 7 septembre 2009, afin de préserver la paix et la sécurité entre les populations riveraines de la frontière. Outre la coopération bilatérale, les échanges ont porté sur les questions régionales et internationales. Ainsi les deux présidents ont exprimé leur convergence de vues sur la nécessité de mettre en œuvre de grands projets intégrateurs dans le domaine routier, ferroviaire et énergétique dans l'espace UEMOA.

A cet effet, le ministre Barry a laissé entendre que les deux présidents ont réaffirmé leur volonté de voir se concrétiser le projet de la «boucle ferroviaire Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey-Ouagadougou-Abidjan» en vue de favoriser les échanges commerciaux et l'intégration régionale.

Dans le domaine sécuritaire, le Burkina et la Bénin ont décidé de mutualiser leurs moyens pour lutter davantage contre la recrudescence du terrorisme et des trafics illicites dans la sous-région. A ce propos, Roch Marc Christian Kaboré et Patrice Talon ont lancé un appel à la communauté internationale pour soutenir la force conjointe du G5 Sahel en la dotant de moyens nécessaires à l'exécution de son mandat. Ils ont, par la même occasion, condamné les essais nucléaires de la République populaire démocratique de Corée qui menacent la paix, selon eux, dans la péninsule coréenne et ont appelé à un respect des résolutions du Conseil de sécurité. Avant de mettre un terme aux échanges, le Président béninois a invité son homologue burkinabè à effectuer une visite officielle au Bénin. Une invitation acceptée par Roch Marc Christian Kaboré.

Burkina Faso

En visite de chantiers a l'Aibd et Diamniadio - Roch Marc Christian Kaboré impressionné par les projets en cours

Les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Macky Sall ont visité les chantiers de… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.