11 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: Découverte d'une cache d'armes dans sa villa à Bouaké - Soul To Soul arrêté et mis sous mandat de dépôt hier

Une longue audition à la brigade de recherches qui s'est achevée par une interpellation et l'ouverture d'une information judiciaire à l'encontre du mis en cause.

Hier, Koné Kamaraté Souleymane dit Soul to Soul, directeur du protocole du président de l'Assemblée nationale, a été interpellé, conduit au parquet et mis sous mandat de dépôt pour détention, entreposage, cession d'armes de guerre et de munitions et complot contre l'autorité de l'Etat. Arrivé un peu plus tôt à la brigade de recherche, c'est à 11 heures 35 minutes que Soul to Soul a été invité par les enquêteurs à prendre place dans la salle d'audition. Pendant de longues heures, il a été pour la énième fois interrogé sur les armes de guerre découvertes dans l'une de ses villas à Bouaké dans la nuit du 11 au 12 mai 2017 en pleine mutinerie des soldats dans la capitale de la région du Gbêkê.

14 heures et demi, les portes de la salle d'audition s'ouvrent. Soul To Soul vêtu d'un ensemble costume bleu en ressort quelque peu émoussé pour une pause. Quelques moments après, l'audition reprend. Après deux autres pauses, le directeur du protocole du président Guillaume Soro est invité à monter dans le véhicule de la brigade de recherches, une 4x4, à 17 heures. Il s'exécute et le véhicule escorté d'une autre 4x4 de la brigade de sécurité prend le chemin du parquet. Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé tout autour du palais de la justice. La circulation a été coupée par les forces de l'ordre qui veillaient au grain. Invités à un point de presse, de nombreux journalistes se retrouvent au bureau du procureur de la République, Adou Richard.

« Au regard de la gravité de ces faits de détention, d'entreposage, de cession d'armes de guerre et de munitions (1ère caté- gorie) ainsi que de complot contre l'autorité de l'Etat, faits prévus et punis par les articles 3 et 5 de la loi n° 98-749 du 23 décembre 1998 portant répression des infractions à la réglementation sur les armes et substances explosives, et l'article 159 du Code pénal, Monsieur Koné Kamaraté Souleymane a été interpellé ce lundi 9 octobre 2017. Une information judiciaire avec mandat de dépôt, a été ouverte contre lui et toutes autres personnes concernées », informe-t-il. Soul to Soul séjourne donc depuis hier à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA).

Cote d'Ivoire

Guillaume Soro rentré au pays

C'est hier soir que Guillaume Soro, président de l'Assemblée ivoirienne, est rentré au pays. Son… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.