11 Octobre 2017

Ile Maurice: Électricité - Le CEB pourra fournir 12 mégawatts au Metro Express

Le Central Electricity Board (CEB) a déjà concocté un plan pour subvenir aux besoins énergétiques du Metro Express. Selon les premières indications, ce mode alternatif de transport nécessitera entre 10 et 12 mégawatts d'électricité pour circuler sur le tronçon Curepipe-Port Louis, long de 26 km environ. Le CEB sera-t-il en mesure de fournir cette quantité d'énergie ? Oui, selon une source proche du dossier.

«Avec la réhabilitation de la centrale de St-Louis et des sous-stations situées à travers le pays, cela ne devrait pas poser problème. Le CEB peut produire et distribuer de l'électricité dans le pays grâce à notre bouquet énergétique qui est maintenant varié», a souligné un représentant du corps parapublic.

Notre interlocuteur a aussi indiqué qu'avec l'entrée en opération de quatre nouveaux moteurs, d'une capacité de 16,85 mégawatts environ, la capacité de production du CEB a augmenté. Cela facilitera davantage l'opération du Metro Express.

De plus, des espaces commerciaux seront aménagés dans les 19 stations desservies par le Metro Express. Par conséquent, une dizaine de transformateurs seront installés à divers endroits.

Par ailleurs, un cadre du CEB a expliqué à l'express, hier, que 9 des 19 stations consommeront un mégawatt de plus d'électricité que le reste car ils opéreront des systèmes de tractions ferroviaires. À titre d'exemple, celles de Port-Louis et de Curepipe sont dans ce cas de figure car il s'agira des stations du départ et de l'arrivée du Metro Express.

Ce haut cadre ajoute que les techniciens du CEB ont travaillé sur le coût de la mise en œuvre des infrastructures électriques du Metro Express. «Un chiffre de Rs 400 millions a été avancé mais ce n'est pas définitif.»

Il relève qu'au fur et à mesure que les travaux avanceront, le CEB aura une idée du coût que les infrastructures liées à la connexion et à la distribution vont occasionner. «Si le besoin se fait sentir d'installer davantage de pylônes électriques ou de transformateurs, nous le ferons», a-t-il conclu.

Bientôt trois nouvelles sous-stations

Permettre à son réseau de supporter 132 kilovolts (kV) au lieu de 66 kV. C'est l'objectif du CEB en construisant trois sous-stations à l'aéroport de Plaisance, à L'Avenir et à Côte-d'Or. Un appel d'offres en ce sens a été lancé le 3 octobre. Les soumissionnaires ont jusqu'au 29 novembre pour soumettre leurs offres. Ces sous-stations viendront remplacer celles d'Ébène, de Wooton et de Fuel. Leur construction devrait durer au moins douze mois.

Ile Maurice

Tourisme - La Chine toujours en perte de vitesse

Le marché émetteur chinois est toujours en régression. Il a chuté de 30,4 % en novembre 2017… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.