11 Octobre 2017

Sénégal: Adoption d'un projet de décret portant ouverture à la circulation aérienne publique de l'AIBD

Dakar — Le Conseil des ministres a adopté mercredi un projet de décret portant ouverture à la circulation aérienne publique de l'Aéroport international Blaise Diagne(AIBD).

L'adoption de ce texte intervient une semaine après que le président de la République, Macky Sall, a demandé au gouvernement de prendre "toutes les dispositions requises" en vue de l'inauguration et du fonctionnement effectif, le 7 décembre prochain, de cet aéroport.

Lancés en décembre 2007 par l'ex-président de la République, Abdoulaye Wade, les travaux de l'AIBD ont connu beaucoup de retards.

La société turque Summa-Limak a pris en main le chantier en fin 2016, après l'arrêt des travaux par la société saoudienne Saudi Bin Laden Group, qui était entré en conflit avec l'État du Sénégal.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.