12 Octobre 2017

Mali: Forum des énergies renouvelables - La CEDEAO veut développer les énergies propres dans la région

Le centre pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique de la Cedeao (Ecreee) organise, à Dakar du mercredi 11 octobre au vendredi, le Forum des énergies renouvelables.

Lors de ce Forum, le Commissaire de la Cedeao en charge des Mines et de l'Energie, Morlaye Bangoura demande aux Etats membres de s'inscrire dans l'objectif d'accès universel à l'énergie à l'horizon 2030.

Le Commissaire chargé de l'énergie et des mines de la Communauté économique des Etats de l'Afrique l'ouest (Cedeao), Morlaye Bangoura explique que l'objectif de l'accès universel à l'énergie en 2030 est faisable dans la zone car il y a du soleil, de l'eau et du vent à gogo dans l'espace Cedeao. Morlaye Bangoura a rappelé aussi que ces objectifs comprennent l'augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix de l'électricité globale de la région à 35% en 2020 et 48% en 2030 en intégrant les grandes centrales hydroélectriques.

Il a remercié les Etats membres pour les efforts qui ont été réalisés dans l'élaboration de leurs prospectus d'investissement. Pour lui, «Cet effort est un élément essentiel de la mise en œuvre de la Politique des énergies renouvelables de la Cedeao (Erep) et de la politique d'efficacité énergétique de la Cedeao(Eeep), adoptées par la conférence des chefs d'Etats et de gouvernements en juillet 2013, ainsi que l'initiative énergie pour tous (SE4AII) dans la région».

Prenant part à la rencontre, le chef de la Délégation de l'Union européenne (Ue), Gonzalo Ducay, soutient que «c'est un secteur, qui en plus de permettre l'accès universel à l'électricité, crée beaucoup d'emplois».

Il demande au secteur privé de venir financer ce secteur qui crée beaucoup de richesse tout en favorisant l'accès à l'énergie. Cependant, il est d'avis que l'aide publique accompagne les efforts de développement mais elle ne peut pas remplacer ces efforts. Le développement de l'Afrique viendra de l'Afrique et devra être porté par le secteur privé.

Mali

L'ONU appelle à une réponse «coup pour coup» après l'attaque de Kidal

Au Mali, au lendemain de la quadruple attaque visant les forces de l'ONU dans la ville de Kidal, le chef de la Minusma… Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.