11 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Lutte contre le paludisme - Lancement de la table ronde sur la mobilisation des ressources

C'est à l'hôtel kempisky dans la commune de la Gombe que le Premier ministre, Bruno Tshibala Nzenze, a procédé au lancement des travaux de la table ronde sur la mobilisation des ressources dans le cadre de la lutte contre le paludisme.

Le lancement de cette table ronde a été marquée par la présence des membres du gouvernement, notamment les ministres des Affaires sociales et de la Santé publique, les membres de l'Assemblée nationale et du Sénat sans oublier les partenaires impliqués dans la lutte contre le paludisme. L'organisation de cette table ronde s'inscrit dans la droite ligne du plaidoyer du gouvernement à l'endroit des parties prenantes sur la problématique du financement adéquat de la lutte contre le paludisme.

Pour soutenir les efforts de lutte contre cette maladie qui touche plus les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans, le Premier ministre a dit que le gouvernement prendra toutes les mesures nécessaires sur le plan financier pour assurer le paiement de sa part dans l'autofinancement de lutte contre le paludisme avec les partenaires extérieurs pour garantir la mise en œuvre efficace du Plan de lutte contre le paludisme. Tout en rappelant que la politique du gouvernement dans le domaine de la santé vise à atteindre d'ici 2030 le troisième objectif des objectifs de développement durables, celui de permettre à tous de vivre en bonne santé, promouvoir le bien-être de tous à tout âge, le Premier ministre a lancé un appel aux acteurs humanitaires du secteur public et privé en RDC, ainsi qu'à ceux des partenaires bi et multilatéraux contractant de verser leurs contributions volontaires afin d'intensifier la lutte contre le paludisme en RDC.

Des progrès dans la lutte

Dans la lutte contre le paludisme, comme l'a fait savoir le ministre de la Santé publique, le Dr Oly Ilunga, des progrès ont été réalisés. Mais, a-t-il reconnu, quoique ces progrès soient importants, le travail est loin d'être achevé. Raison pour laquelle le ministère de la Santé publique par le biais de son programme national de lutte contre le paludisme à élaborer un Plan stratégique national 2016-2020. Ce plan a pour objectif de réduire de 40% la mortalité et la morbidité du paludisme d'ici 2020 à travers l'accès universel au moyen de prévention au diagnostic et de traitement de paludisme ainsi que par le renforcement de système de santé du pays.

Auparavant, le ministre de la Santé publique a rappelé que l'organisation de cette table ronde vise à amorcer un plaidoyer auprès des parties prenantes sur la problématique du financement adéquat de la lutte contre le paludisme et sur la base des besoins du PSN, à mettre en place les mécanismes innovants de mobilisation des ressources locales additionnelles au niveau central et décentralisé ainsi qu' à obtenir de l'engagement renouvelé du financement du gouvernement du secteur privé, des associations philanthropiques et partenaires au développement pour un investissement conséquent dans la lutte contre le paludisme.

Congo-Brazzaville

Musique classique - L'Allemagne encourage les enfants congolais à la pratique de la symphonie

L'ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne, Klaus Peter Schick, a remis la semaine… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.