12 Octobre 2017

Burkina Faso: La santé dans nos assiettes - Le lait est difficile à digérer, pour les enfants

Nous allons parler du lait des animaux (vache, chamelle, brebis, etc.) parce que nous avons constaté que certains parents pensent que ce lait est indispensable pour bien nourrir leurs enfants.

Or, ce lait coûte très cher si bien que pour "tenir le coup", ces parents reconstituent mal le lait pour leurs enfants qu'ils aiment tant. Cependant, si le lait est mal reconstitué, il devient très dangereux pour la santé. C'est pourquoi la loi oblige les firmes à donner des instructions pour reconstituer le lait, sur les emballages. Il faut donc les respecter, si vous tenez à donner du lait à vos enfants.

Pour les parents nantis, il ne faut pas mettre plus que les instructions ne l'autorisent, car le lait est difficile à digérer, en particulier pour les enfants. Nous verrons cela plus loin.

Tout d'abord, chers parents, sachez que vos enfants ne courent aucun risque de santé s'ils ne boivent pas le lait des animaux.

De nos jours, la vie est chère. Il faut donc bien choisir ses aliments, afin de pouvoir bien se nourrir (consommer chaque jour tous les groupes d'aliments). La viande, le poisson, l'oeuf et les légumineuses (quand elles sont associées aux céréales) sont de bons substituts au lait des animaux. Avec moins d'argent, on peut bien se nourrir sans lait d'animaux ou du moins avec moins de lait d'animaux.

Comme nous l'avons dit dans les articles précédents, le meilleur aliment pour un enfant, de la naissance à 6 mois, est le lait maternel uniquement. Le lait de vache est pour le veau. A partir de 6 mois, il faut commencer à diversifier l'alimentation de l'enfant, car le lait maternel « seul » ne suffit plus pour couvrir tous ses besoins, à cause de la croissance et du développement très rapide de l'enfant. Jusqu'à 2 ans, il faut continuer à donner le lait maternel, car il est le mieux adapté à cet âge.

Aujourd'hui au Burkina, la loi autorise que les enfants puissent être présents dans les lieux de travail des mères. Il ne faut donc pas hésiter. Il faut reconnaître que les mesures d'accompagnement pour appliquer cette loi ne sont pas réunies, mais une fois de retour à la maison, donnez à votre enfant sa dose de lait maternel jusqu'à 2 ans au moins. Après les deux ans, on peut introduire le lait des animaux (le lait de vache est le plus répandu) en l'ajoutant à la bouillie par exemple ou sous forme de yaourt ou de fromage, le lait de vache étant difficile à digérer.

Pourquoi ?

1- Le lait maternel est moins riche en protéines que le lait de vache (environ 10g/litre contre 32g/litre), parce que le veau est plus grand qu'un nourrisson.

2- Les protéines du lait maternel sont plus solubles, donc plus digestes.

En effet, le lait maternel est plus riche en albumines qui sont solubles, or le lait de vache est plus riche en caséines qui forment des grumeaux en milieu acide, comme c'est le cas dans l'estomac. Lorsque l'enfant prend du lait maternel, les grumeaux sont fins, donc faciles à digérer, car les protéines sont plus solubles. Or, lorsque l'enfant prend du lait de vache par exemple, les grumeaux sont gros et épais, donc difficiles à digérer car les protéines ne sont pas solubles. C'est pourquoi certains ont des indigestions après avoir bu du lait. L'ajout de café ou de thé aggrave la situation, car ils coagulent davantage la caséine. La chicorée par contre diminue la coagulation de la caséine. Il faut donc la préférer quand vous voulez consommer du lait. Chères mères, ne donnez donc pas de thé ou du café à vos enfants tôt dans leur vie. Accordez-leur le choix de décider, surtout que ce n'est pas indispensable. Donnez-leur des boissons naturelles comme les jus de fruits (bissap, teddo, wedda, tamarin, kagha, etc.), la bouillie au soja, arachide, sésame, etc.

3- La caséine se lie au calcium pour former des substances (caséinates de calcium) qui empêchent l'absorption du calcium.

Pour empêcher cela, il faut consommer les dérivés du lait (yaourt ou fromage). En somme, consommez plutôt du yaourt ou du fromage au lieu du lait. Si vous n'aimez pas ces dérivés, consommez le lait avec des céréales (par exemple riz, couscous, fonio, dèguè au lait). En plus, les céréales étant pauvres en lysine et le lait riche en lysine, cela fait une parfaite association comme c'est le cas avec les légumineuses.

Si vous voulez diversifier l'alimentation en utilisant le lait, c'est une bonne idée, mais si c'est parce que vous pensez que c'est indispensable, alors vous avez plusieurs choix pour bien nourrir votre famille et en particulier les enfants, tout en économisant sur le prix du lait afin de donner d'autres groupes d'aliments chaque jour, sans oublier l'eau. Vous pouvez utiliser le poisson séché pour enrichir les repas, la viande, les oeufs (3 oeufs maximum par semaine par personne). Pour la viande, éliminer la graisse et les parties grasses (peau, les ailes, etc.). Consommer chaque jour des fruits et des légumes de saison, car ils sont plus abordables et mieux adaptés aux besoins.

Une autre raison de réduire la consommation de lait est que la production de lait contribue fortement aux changements climatiques. En effet, selon la FAO, en 2013, l'élevage a contribué pour 14,5% à l'émission des gaz à effets de serre dont 8,8% pour les bovins (vaches). Or, le lait maternel est convenable, écologique, économique et durable pour la famille, la communauté, le pays, la région, l'Afrique et le monde entier.

Enfin, les légumineuses sont des fertilisants naturels du sol. Lorsqu'elles sont associées à la culture des céréales, les rendements s'améliorent. C'est pourquoi les agriculteurs cultivent les céréales avec le haricot ou bien alternent sur un même champ la culture des légumineuses et des céréales. Si nous consommons les légumineuses aussi, le développement sera durable, équitable et partagé pour un Burkina où il fera mieux vivre.

Burkina Faso

En visite de chantiers a l'Aibd et Diamniadio - Roch Marc Christian Kaboré impressionné par les projets en cours

Les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Macky Sall ont visité les chantiers de… Plus »

Copyright © 2017 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.