12 Octobre 2017

Madagascar: Ambohitrarahaba - L'assassinat de Mattis commandité par une servante

Une recherche active est actuellement lancée contre l'employée de maison.

Ella a commandité l'acte meurtrier dont la victime est un enfant de 12 ans du nom de Razafindrazaka Hesny Mattis. Qu'est ce qui s'est vraiment passé durant cette journée de mardi ? Trois brigades de la gendarmerie menent une enquête tambour battant sur l'affaire. Une partie du puzzle est déjà reconstituée face à cette détérmination des limiers. Mardi 10 octobre, les parents quittent la maison de bon matin pour rejoindre leur bureau. Les deux enfants, Mattis (garçon de 12 ans) et R.A.J (sa soeur de 6ans), quant à eux, sont restés dans le ménage. Nous savons très bien que toutes les écoles sont fermées face à la peste.

Après le départ des parents, deux adolescents du quartier T. (garçon de 15ans) et K. (fille), des amis de Matis et R.A.J sont venus à la villa pour y passer le temps. Ils se connaissent tous et les deux invités sont d'ailleurs des amis qui y viennent fréquemment. Aucune suspçion de la part de Mattis et sa soeur. Ils ne savaient pas que ces adolescents sont venus, cette-fois-ci, pour jouer mais plutôt pour une mission périlleuse dont l'enjeu est mortel. Vers dix heures du matin, Mattis a été pris à partie par T. qui l'a assené de coups avant de lui ligoter les mains. Une fois neutralisé, le pire s'est produit : il a mis un coup de couteau sur la gorge. Comme le petit bougeait encore, T. et K., comme des adultes crimine

Madagascar

Constitution - Projet de révision en « stand by » ?

« Le président de la République en exercice qui se porte candidat aux élections… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.