12 Octobre 2017

Tunisie: A partir de mars 2018, une rocade reliera directement Béja à Mnihla

A partir du mois de mars 2018, les citoyens résidant dans le gouvernorat de l'Ariana pourront directement aller au gouvernement de Béja après l'achèvement des travaux d'extension de la troisième rocade (X20) reliant les gouvernorats de l'Ariana et Tunis.

Mohamed Salah Arfaoui, ministre de l'Equipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, a déclaré que les travaux, dont le coût est estimé à environ 60 millions de dinars, seront réalisés sur une longueur de 15 km à paTrtir de la région de Mnihla jusqu'à l'autoroute menant à Béja.

L'extension de la rocade X20 permettra d'alléger la pression sur le centre-ville en traversant les cités Ettadhamen, Douar Hicher, Oued Ellil, Jebel Ammar, Oued Guériana, le technopôle de La Manouba, jusqu'au lotissement de la Société nationale immobilière de Tunisie (Snit) qui constitue le début de l'autoroute Tunis/Oued Ezzargua en direction de Béja.

Les composantes du projet concernent la réalisation d'une route à deux voies, la construction d'un échangeur sur la route régionale 31, des ouvrages techniques au niveau de la voie ferrée, du canal de Medjerda et de la route menant au complexe Ghdir el Golla relevant de la Sonede et au lotissement de la Snit.

A rappeler que la 1ère tranche de cette route, qui s'étend de l'Ariana au niveau de l'hôpital Mahmoud-El Materi jusqu'au croisement de la route régionale 31, est entrée en exploitation depuis quelques années, moyennant une enveloppe de 30 millions de dinars.

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.