12 Octobre 2017

Angola: Textang produit 250 mille mètres de tissus par mois

Cazenga (Angola) — 250 mille mètres linéaires de tissus sont produits mensuellement à la nouvelle industrie textile (Textang II), dans la municipalité de Cazenga à Luanda, un pari d'hommes d'affaires angolais.

Le projet qui a débuté avec le montage des équipements en 2014 est évalué à 234 millions de dollars américains, et garantit l'emploi direct à 300 travailleurs nationaux (jeunes de 18 à 25 ans).

L'usine fonctionne depuis février 2017 produisant des tissus.

L'objectif des investisseurs est d'atteindre 90 pour cent de production jusqu'à la fin de l'année par le recrutement de près de 1.000 travailleurs.

Dans une déclaration à la presse, le président du Conseil exécutif de l'institution, Hélder David a dit que l'investissement avait été fait dans l'intention d'avoir des meilleurs équipements stratégiques des pays de tradition textile.

Angola

Cuando Cubango - Organisation des journées scientifiques à l'école supérieure

Le directeur de l'Ecole Supérieure Polytechnique de Cuando Cubango (sud), institution qui dépend de… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.