12 Octobre 2017

Cameroun: Kevin Collins Dina - Les statistiques dans la peau

Sa start-up, « Dina Surveys » permet de réaliser des sondages et des études à coûts réduits. Il fait aussi dans l'humanitaire

A seulement 22 ans, le jeune entrepreneur Kevin Collins Dina est fondateur de la start-up « Dina Surveys ». Originaire de la région du Littoral, plus précisément de Bali à Douala, il a passé sa jeunesse dans la ville de Yaoundé. Il fait ses études secondaires au collège François Xavier Vogt. En 2012, il intègre l'université Catholique d'Afrique centrale. Il obtient alors une licence en administration des entreprises et comptabilité finances. Actuellement, il poursuit son cycle Master niveau II en audit et contrôle de gestion dans la même université.

C'est en 2015, lors de son passage dans un cabinet de Yaoundé, que son projet, encore embryonnaire, va éclore. « En m'occupant des enquêtes et des sondages dans ce cabinet, je me suis rendu compte que la démarche classique de réalisation d'un sondage présentait beaucoup de lacunes et d'inconvénients. Je me suis aussi aperçu que les enquêteurs avaient de la peine à administrer les questionnaires», explique-t-il. Après quelques mois de recherches et de réflexions, il décide de lancer « Dina Surveys » en mai 2016. « Cette plateforme en ligne permet de proposer des solutions adaptées aux problèmes de managers, en matière de collecte et de traitement de l'information. Nous disposons de 4867 panélistes répartis dans les 10 régions du Cameroun pour nous aider », confie le fondateur.

Toujours la même année, sa start-up remporte le deuxième prix de la « Digital Thursday startup of the Year ». Il attire alors l'attention de plusieurs partenaires médias. En un an déjà, son entreprise a réalisé 12 études de marchés et offre plusieurs services. « Dina Surveys » est constituée de cinq jeunes ingénieurs, dont trois résidant au Cameroun et deux en France. Ils disposent de locaux dans la ville de Douala. Le bureau de Yaoundé étant en cours de finalisation, celui de la France est en pleine négociation, car celui-ci compte bien internationaliser son projet. Le jeune entrepreneur porte une double casquette. Entre ses études et le travail, il aide aussi l'association caritative la main de l'Avenir à développer des collectes de fonds pour aider les nécessiteux.

Cameroun

Téléphonie mobile - Paul Biya n'a toujours pas approuvé les concessions d'Orange et de MTN

Deux ans et demi après leur signature, les contrats d'exploitation de la téléphonie mobile au… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.