12 Octobre 2017

Cameroun: Le public toujours attendu

Depuis le 7 octobre dernier, le Palais polyvalent des sports peine à se remplir

A l'appel des smashs, contres et montées au filet, le public a timidement répondu présent. Durant les 16 matchs de la phase de groupe du Championnat d'Afrique de volleyball, le palais polyvalent des sports de Yaoundé n'a guère éprouvé sa capacité totale d'accueil. En se référant à la programmation du tournoi, les rencontres nocturnes restent les plus courues. Ayant joué leurs trois rencontres à cette tranche horaire, seules les Lionnes du volleyball sont parvenues à remplir l'enceinte aux trois quarts. Une tendance qui contraste avec les matchs de début et de milieu d'après-midi, plutôt mal lotis côté public.

Selon une source à la Fecavolley, des dispositions ont pourtant été prises pour remplir les tribunes. « Jusqu'au 11 octobre, l'entrée était gratuite avant 16 h. Au-delà, les prix sont 500, 1000, 2000, 5000 et 10000 F» nous renseigne-t-elle. Pour les demi-finales, la même source nous informe de négociations en cours avec des sponsors en vue de résorber la question de l'affluence. Malgré cela, les spectateurs qui répondent présent à chaque match n'ont pas le temps de s'ennuyer. Mieux, ils peuvent apprécier la diversité linguistique des encouragements des équipes. Notamment ceux en anglais et en tswana des Botswanaises ou les « Yala ! Yala ! » des Egyptiennes.

Animateur de tous les matchs, le Fan's club de l'université de Yaoundé I a pris ses aises à la tribune adossée au quartier Briqueterie. C'est de là qu'il enchaîne les chorégraphies et fait grimper les décibels au rythme de compositions et d'interprétations issues du répertoire culturel national. Des sonorités dont s'accommode parfaitement Zomo, la mascotte des grands évènements sportifs aux couleurs nationales. Curiosité pour les délégations étrangères, il fait partie des belles images de cette CAN 2017.

Cameroun

Anglophone - Nouveaux combats meurtriers entre armée et séparatistes

De nouveaux affrontements ont éclaté entre des militaires et des assaillants présentés comme… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.