11 Octobre 2017

Burkina Faso: Réseau des jeunes pour l'intégration africaine - Voyager pour mieux vivre ensemble

Le Réseau de jeunes pour l'intégration l'africaine (RJIA) a organisé un atelier de restitution de la VIIe édition des Voyages d'intégration africaine (VIA), le samedi 7 octobre 2017 à Ouagadougou.

Le Réseau des jeunes pour l'intégration africaine (RJIA) a séjourné du 4 au 14 août 2017 à Accra, au Ghana, dans le cadre de la VIIe édition des Voyages d'intégration africaine (VIA). Pour faire le bilan de cette édition, le réseau, en partenariat avec l'association Hidaya de la diaspora africaine en France, a organisé un atelier de restitution, le samedi 7 octobre 2017, à Ouagadougou. Selon le coordonnateur du RJIA, Pascal Sagadou, le voyage avait pour objectif de permettre aux jeunes Africains de vivre l'expérience d'une vie commune, de tracer les sillons et de bâtir les sentiers du vivre-ensemble.

La VIIe édition des VIA, a-t-il précisé, leur a permis de se connaître au-delà des préjugés et d'élaborer ensemble une véritable culture de dialogue. « Ces voyages sont une manière pour nous de travailler avec la jeunesse en faisant de ce vaste continent, un espace de circulation », a-t-il ajouté. Cette VIIe édition, abritée par le Ghana, n'est pas le fruit du hasard. En effet, a souligné un membre du RJIA, Jean Valère Kouwama, c'est pour rompre avec la tradition depuis 2011, date de la création du réseau, d'organiser ces voyages dans des pays francophones.

Aussi, les jeunes du RJIA, soucieux de l'intégration africaine, du brassage culturel et de l'alternance, ont-ils porté leur choix sur le Ghana, ‘'premier modèle de la démocratie en Afrique". La VIIe édition des VIA a coïncidé avec la célébration du 60e anniversaire de l'indépendance du Ghana, proclamée par Kwame Nkrumah, le 6 mars 1957. Une raison de plus pour donner aux jeunes une conscience panafricaine et de faire découvrir à la jeunesse africaine et afro-descendante les valeurs prônées par ce ‘'visionnaire et champion de l'unité africaine", a souligné le coordonnateur du RJIA.

D'où le thème débattu lors de cette VIIe édition : « La jeunesse africaine et afro-descendante face au panafricanisme : Nkrumah et la reconstruction de l'Afrique au XXIème siècle ». Jean-Valère Kouwama a, par ailleurs déclaré que ces aventures ont permis de mettre en valeur les enjeux de l'intégration africaine et de défendre les grandes ambitions du panafricanisme. Les aventuriers de la VIIe édition des VIA ont dit avoir eu la vaine de se rendre sur divers lieux de mémoire de l'histoire du Ghana et de celle de Kwame Nkrumah.

Pendant un séjour de dix jours, a rappelé M. Kouwama, de nombreuses conférences ont été animées sur des thématiques liées, entre autres, à l'histoire du panafricanisme, aux études postcoloniales, à la décolonisation et à l'entreprenariat. Selon les initiateurs du voyage, les rideaux de la VIIe édition des VIA sont tombés le soir du 12 août 2017 à travers une soirée culturelle qui a magnifié le Faso dan fani. Les VIA 2017 ont regroupé 70 jeunes venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Niger, du Togo, de la Belgique, de la France et du Sénégal.

Burkina Faso

Lutte contre la pauvreté - Le message de Rosine Sori / Coulibaly

Le 17 octobre 2017 marque le 25 ème anniversaire de la commémoration de la Journée internationale… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.