12 Octobre 2017

Afrique: UNESCO - Qui de la Française Audrey Azoulay ou Hamad ben Abdoulaziz al-Kawari succédera à Irina Bokova?

Les 58 membres du Conseil exécutif de l'Unesco ont voté hier pour l'élection du directeur général de l'organisation.

A l'issue du 3e tour, la France et le Qatar étaient à égalité avec 18 voix, devant l'Egypte. La diplomatie française a déployé beaucoup de moyens pour qu'Audrey Azoulay l'emporte face au Qatari, Hamad ben Abdoulaziz al-Kawari, arrivé en tête des deux premiers tours devant la Française.

Depuis mars, la candidate Audrey Aoulay (France), 45 ans, ancienne ministre de la Culture, a visité une cinquantaine de pays du Conseil exécutif de l'Unesco. Elle a même été présente au sommet du G7 de Toarmania, en mai dernier, en Sicile (Italie), puis à l'Assemblée générale des Nations unies à New York, en septembre, en compagnie du président Emmanuel Macron, pour convaincre les représentants des pays exécutifs du bien-fondé du projet français.

Le pari de la France est une qualification au 5e et dernier tour de sa candidate face au Qatari, au soir du 13 octobre. Paris compte former un front uni contre Doha.

Afrique

Scandale après la nomination de Mugabe par l'OMS

La polémique enfle après la nomination par l'OMS, le 18 octobre, du président zimbabwéen… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.