12 Octobre 2017

Burkina Faso: Réconciliation nationale - Un mouvement réclame le retour des exilés politiques

Le Mouvement citoyen pour le retour des exilés politiques et la réconciliation nationale (MCREP-RN) a animé, le jeudi 12 octobre 2017 à Ouagadougou, un point de presse pour présenter son programme d'activités et appeler à là mobilisation pour le retour des exilés politiques.

Le jeudi 12 octobre 2017, le Mouvement citoyen pour le retour des exilés politiques et la réconciliation nationale (MCREP-RN) a animé une conférence de presse, avec pour objectif de lancer un appel à militer pour le retour des exilés politiques à leur terre natale. La mission du MCREP-RN, selon ses leaders, sera de sonder la population pour avoir l'avis de ceux qui sont favorables à cette demande.

Ils entendent entreprendre notamment des démarches pour que les anciens dignitaires du pays puissent jouir de leurs droits de citoyens. Aux dires du secrétaire général du MCREP-RN, Mahamadi Ouangraoua, sa structure qui s'appelait Mouvement pour le retour de Blaise Compaoré en terre natale, a changé de dénomination parce que le nom de Blaise Compaoré gène certaines personnes.

Pourtant, a-t-il estimé, ce dernier est le premier exilé politique qui mérite de revenir au Burkina Faso. Mahamadi Ouangraoua estime que plusieurs personnes ont été manipulées, néanmoins la majeure partie de la population burkinabè est d'accord avec le retour des exilés politiques. Il a ensuite ajouté que toute crise doit être résolue par la médiation.

Le MCREP-RN prévoit un sondage national pour recueillir des voix. Les conférenciers ont fait savoir qu'au cas où le « oui » l'emporterait, ils seraient fiers d'accueillir les exilés politiques mais dans le cas contraire, ils procèderont à des sensibilisations. Pour Mahamadi Ouangraoua, ces exilés sont des filles et fils du Burkina Faso et ils méritent de revenir chez eux.

Burkina Faso

Trente ans après Sankara, la France doit poser des actes

Il y a trente ans, le 15 octobre 1987, le président du Burkina Faso Thomas Sankara était assassiné,… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.