13 Octobre 2017

Tunisie: Favoriser l'éveil des enfants

Un lundi matin, à 9H00 dans un jardin d'enfants de la banlieue sud, les petits enfants ont déjà commencé les premières activités de la journée et c'est sérieux !

La directrice de cet établissement ne badine pas, en effet, avec le programme éducatif destiné aux enfants âgés entre trois et cinq ans, et dont les activités sont destinées à favoriser leur développement psychomoteur.

C'est généralement avec une séance de coloriage que débute la journée... . L'accueil des enfants commence à partir de 7h00 dans cet établissement.

Un petit tour dans ce jardin d'enfants suffit pour comprendre que ces enfants sont entre de bonnes mains. Là bas, on leur apprend à dessiner, à colorier... Chaque jour est une opportunité pour pratiquer de nouvelles activités.

L'établissement est entouré d'un jardin, où sur le gazon artificiel des balançoires et des toboggans ont été installés. Le rez-de-chaussée, quant à lui, comprend une grande salle, équipée de petites chaises et tables colorées, alors que les murs sont décorés avec goût. Une dizaine d'enfants bien installés sur leurs chaises étaient concentrés à pratiquer l'activité matinale de coloriage; et leur institutrice ne rate pas l'occasion pour leurs apprendre les bonnes manières, car l'entrée d'une personne étrangère ne peut pas passer inaperçue ! Ces petits enfants ont illico réagi et n'ont pas hésité à exprimer leur joie par des sourires et des gestes.

En passant dans les autres pièces, à l'intérieur de cet établissement, on trouve juste au fond une cuisine bien équipée et nickel. Juste à côté, il y a la salle de bains, équipée en « WC » petits formats, adaptés à la taille de ces enfants et d'une douche. Une autre salle de cours se trouve juste à droite. Mais en descendant quelques marches, on découvre un autre univers ! Il s'agit d'un dortoir, où 35 petits lits, ornés et décorés, ont été mis à la disposition de ces enfants pour la sieste.

Apprendre grâce aux jeux éducatifs et jeux de société

« Ici, les enfants ont droit à des activités diverses, allant d'un club de Coran, à celui de la musique sans oublier les activités sportives. On leur apprend à dessiner, à acquérir des notions de calcul, les couleurs, les formes en jouant à des jeux de société qui les aident à bien grandir, à devenir plus habiles... Dans notre établissement, on accueille les enfants à partir de 7h00 et nous pouvons les garder jusqu'à 18h15. Il faut payer 100 dinars pour une garde complète, sinon juste 80 dinars par mois si l'enfant ne reste pas toute la journée.

Pour les frais d'inscription, ils sont fixés à 60 dinars », nous informe la directrice de l'établissement qui a passé plus d'une dizaine d'années à pratiquer un métier qui la passionne énormément. Cette dernière n'hésite pas à donner des conseils pour aider les parents à mieux accompagner leurs enfants dans leur apprentissage et leur développement.

« Il ne faut surtout pas laisser un enfant regarder la télévision, ou jouer sur l'ordinateur ou la tablette. C'est très néfaste pour sa santé mentale », conseille-t-elle. D'ailleurs, cette directrice a placé une caméra de surveillance dans son bureau pour contrôler le déroulement des cours, le respect de l'hygiène...

Certes, la bonne ambiance qui règne dans ce jardin ne laisse personne indifférent, ces petits futurs élèves respirent la joie et la pleine forme. Des salles remplies de jouets, des murs peints de couleurs gaies... Tout est là pour faire de leur univers un petit monde merveilleux... Mais si ces derniers ont au moins eu la chance de se développer dans un univers pareil, il y a, malheureusement, plusieurs autres enfants vivant dans des conditions défavorables et n'ayant pas les moyens d'intégrer un jardin, privés de ce monde « merveilleux ».

Tunisie

Au cœur du débat sur la décentralisation

En fait, le secteur privé fait face également à des obstacles en relation avec l'environnement des… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.