13 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Jeudi Sinistre - La Sonas réconforte 221 victimes

C'est autour de 221 dossiers que ce sont déroulées les opérations paie des sinistrés, ce jeudi 12 octobre 2017, à la Société Nationale d'Assurances. Et ce, dans les branches d'assurances automobile, vie et incendie.

29 agences ont rendu possibles les opérations ayant fait l'objet d'indemnisation. Ces opérations se déroulent toujours dans un climat de morosité économique irrémédiable. C'est pourquoi, un bénéficiaire a salué l'acte de bravoure, de patriotisme et d'une grande générosité auquel la Sonas ne cesse de faire preuve pour rétablir les sinistrés dans leurs droits.

Un accident est un acte fortuit et imprescriptible. Pour revenir à la classification des assurances, il y a lieu de rappeler que l'assurance automobile est celle qui couvre les risques assurables, en cas d'accidents commis ou subis par un véhicule ou autres engins automoteurs. Elle est calculée en fonction du nombre de Chevaux moteurs (CV) du véhicule. Quant à l'assurance vie, elle répond à l'inadéquation d'une personne qui a cessé d'être active dans sa vie, soit frapper par la maladie, la mort ou la retraite. C'est une rente qui est versée à l'individu ou à sa famille par rapport à ses contributions de son vivant ou lorsqu'il avait encore son emploi ou la force de travailler.

Enfin, l'assurance incendie est celle qui est liée aux risques assurables d'un immeuble commercial, d'habitation, d'une entreprise, d'un magasin, ou de tout autre bien mobilier ou immobilier exposé au risque de feu. Les cas d'incendies sont légions à Kinshasa. Ils sont souvent tributaires, soit de la négligence avec des bougies laissées allumées ou soit, de la mauvaise qualité de fourniture en électricité dont la tension peut surélever de manière brusque et inattendue. Il en est de même pour le cas de vente du carburant à la sauvette c'est-à-dire, dans des maisons résidentielles. La paie des sinistrés de ce jeudi 12 octobre 2017, renseigne que la Direction Générale a indemnisé 86 victimes. Les agences de Bandalungwa, Funa et Kasa-Vubu avec 5 dossiers indemnisés, chacune.

Par contre, les agences de Barumbu, Commerce et Huileries avec 7 dossiers libérés par chacune d'elles. Tel n'a pas été le cas, aux agences de Beach-Ngobila, Kinsuka, Kintambo et Ndolo où chacune a indemnisé 3 dossiers. Par ailleurs, les agences des Mbenseke, Fikin, Kalamu et N'djili ont traité et libéré, chacune, 1 seul dossier. 9 dossiers ont été liquidés à la DGI/Gombe. Ils étaient à hauteur de 11 dossiers payés, à l'agence de Gombe. 2 dossiers libérés dans chacune d'agences de Kimbanseke, Masina, Ngaliema, Ngiri-Ngiri et Socimat. 4 dossiers libérés dans chacune d'agences de Kingabwa, Libération et N'sele Maluku. L'agence de Limete avec 13 indemnisés. Sainte-Thérèse avec 6 victimes indemnisées. Et enfin, l'agence du 30 juin avec 8 dossiers.

Modalités à suivre pour se faire indemniser

Les modalités pratiques à suivre et reconnues à la Sonas S.A, lors de la survenance d'un sinistre stipulent que lorsque vous avez été cogné par un véhicule ou que c'est votre véhicule qui a cogné un individu ou un autre véhicule, la première démarche est celle de faire appel à un OPJ affecté à la police de circulation routière, pour constater l'accident et veiller à ce que le PV soit établi, conformément aux faits tels qu'ils se sont produits. La deuxième étape consiste en ce qu'en cas de collision avec un autre véhicule, il faut vérifier sur le lieu de l'accident, si votre adversaire est assuré.

Au cas où vous avez causé des dommages corporels à une personne, il vous est recommandé de prendre en charge les premiers soins pour sauver la vie humaine et soulager les victimes. Les coûts engagés seront remboursés par la Sonas.

La troisième étape est celle de faire la déclaration d'accident dans les huit (8) jours qui suivent l'accident, auprès de l'agence/SONAS où vous avez souscrit votre police d'assurance ou auprès de l'Agence la plus proche. Vous devez impérativement vous munir de votre preuve d'assurance. Attention, une fausse déclaration entraîne la déchéance de la garantie et des poursuites pénales. La quatrième démarche se situe au niveau de l'exhibition des preuves d'assurance par votre adversaire. De ce fait, il faut exiger de la Sonas qu'un numéro sinistre soit attribué à votre dossier et, enfin, qu'il vous soit remis un accusé de réception précisant toutes les pièces requises pour la gestion de votre dossier.

La cinquième étape, enfin, n'intervient que dans le cas où vous êtes responsable de l'accident, vous devez à présent orienter la (les) victime (s) vers l'agence/Sonas gestionnaire de votre contrat pour sa prise en charge et, éventuellement, son indemnisation. Si votre adversaire est responsable de l'accident et que vous êtes assuré seulement en responsabilité civile, vous devez vérifier si votre adversaire est assuré, avant de l'inviter à respecter les différentes étapes prévues dans cette procédure. Lorsque votre adversaire, responsable de l'accident, n'est pas assuré, vous pouvez le poursuivre, conformément au Code civil pour obtenir la réparation à la suite des préjudices subis.

Congo-Kinshasa

L'UE remet le couteau sous la gorge du pays

Le Conseil de l'Union Européenne a rendu publiques, hier lundi 11 décembre 2017, ses conclusions en… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.