12 Octobre 2017

Burkina Faso: Infrastructures du 11-Décembre 2017 à Gaoua - Le ministre Siméon en maître de chantier

Le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, a visité les chantiers entrant dans le cadre des festivités du 11-Décembre 2017 à Gaoua, le samedi 30 septembre dernier. Il est ainsi allé constater l'état d'avancement des travaux des différentes infrastructures.

Le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, est allé prendre le pouls des travaux d'une dizaine d'infrastructures, le 30 septembre 2017 à Gaoua. Du stade régional en passant par les logements sociaux et bien d'autres sites, la délégation gouvernementale a apprécié l'évolution des travaux. Les superviseurs du jour ont aussi échangé avec les membres du Comité régional d'organisation du 11-Décembre, les promoteurs immobiliers et les responsables des structures chargées du contrôle.

Le stade régional, les logements sociaux des sites de Tonkar et de « Gaoua Pari », l'auberge du 11-Décembre et la Place de la Nation ont été les principaux sites visités. Ils ont également constaté de visu, les travaux du 2e marché, de la salle polyvalente, de l'aire du défilé, de la Maison de l'appelé et de la 2e gare routière. A deux mois de l’événement, le taux d'exécution physique se situe entre 50 et 66% pour les infrastructures routières et entre 2 à 85% pour les logements sociaux et autres. De tous ces sites visités, le ministre a particulièrement félicité l'entreprise « GELPAZ-IMMO » chargée de la construction d'un certain nombre de logements sociaux qui a atteint un taux d'exécution de 85%. Cette entreprise a déjà achevé la construction de certains logements.

« Nous avons vu des maisons plafonnées et carrelées », a-t-il dit. L'entreprise « ACOMODE » chargée de la construction de la Place de la Nation et du 2e marché et l'ensemble des entreprises chargées de bitumer les 50 km de route ont également été félicitées. Cependant, si certaines entreprises ont été encouragées par le ministre, d'autres par contre, ont reçu des mises en garde. Il s'agit de celles chargées de la construction du mur et de la tribune du stade régional, de l'auberge du 11-Décembre, de la Maison de l'appelé, où les taux d'exécution ne sont pas satisfaisants. La salle polyvalente de 500 places enregistre un taux d'exécution très faible de 25%.

Mais, le ministre Siméon Sawadogo a reconnu que cette situation est imputable au gouvernement qui n'a pas passé à temps le marché. Au regard de l'effort fourni par cette entreprise, il lui a traduit des mots d'encouragement. A l'issue de la visite, M. Sawadogo a estimé que le taux de réalisation est acceptable. « Les gens n'ont pas à craindre, la fête sera belle à Gaoua », a-t-il laissé entendre.

Les échanges entre le comité régional d'organisation du 11-Décembre et les opérateurs immobiliers ont permis au secrétaire permanent du Comité national d'organisation, Kalil Bara, de présenter l'état d'évolution des travaux. De sa communication, l'on retient que tout se passe bien, même si certains aspects doivent être améliorés. Le directeur général de l'Agence des travaux d'infrastructures du Burkina (AGETIB), Karim Triandé, a souhaité que certains concessionnaires tels que l'ONEA, la SONABEL et l'ONATEL, mènent rapidement certaines actions, car cela faciliterait les travaux de voiries.

Le responsable du département en charge de l'administration a saisi l'occasion pour inviter ces concessionnaires à jouer leur partition afin de faciliter l'évolution normale des travaux. Pour le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Tagsséba Nitièma, cette visite est encourageante. Il s'est réjoui de pouvoir faire le constat de l'évolution des travaux.

« En tant que président du comité régional d'organisation, nous allons nous atteler pour que ce qui est constitué comme lacunes et manquement, soit résolu dans les meilleurs délais », a-t-il laissé entendre.

Le maire de Gaoua, Fiacre Kambou pense aussi que le niveau d'avancement des travaux est satisfaisant, après avoir fait le tour des différents sites. « Tout porte à croire que nous serons fin prêts pour recevoir les festivaliers et la fête sera belle », a-t-il conclu.

Burkina Faso

Nantes - Année terminée pour Préjuce Nakoulma

Préjuce Nakoulma ne retrouvera plus les pelouses de la Ligue 1 cette année. Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.