13 Octobre 2017

Sénégal: Macky Sall confirme la fermeture des écoles Yavuz-Selim

Au Sénégal, lors d'une cérémonie en présence de Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie, le président Macky Sall a évoqué l'éducation. Paradoxe, alors que le chef de l'Etat a souligné les lacunes du système pédagogique au Sénégal, il a également confirmé la fermeture des écoles du groupe Yavuz-Selim, proche du leader Fethullah Gülen.

Ce n'est pas la première fois que Macky Sall, devant son ministre de l'Education, n'est pas tendre avec le système éducatif : « Il faut le reconnaître et avoir le courage d'y faire face, dans nombre de nos pays, la qualité du système éducatif fait débat ».

Au Sénégal, 25% du budget, plus de 1,1 milliard de dollars, est dédié à l'enseignement. Formé à l'ancienne méthode, Macky Sall s'interroge aussi sur l'utilisation du numérique dans la formation : « Le risque nous le savons, est de voir le copié-collé inhiber tout effort de réflexion et de raisonnement ».

Macky Sall veut donc que l'éducation soit de meilleure qualité. Mais juste après ce discours, le chef de l'Etat a pourtant confirmé la fermeture d'un des meilleurs groupes scolaires du Sénégal, le groupe Yavuz-Selim à la demande de l'Etat turc : « L'Etat du Sénégal, considérant la demande de l'Etat turc, a décidé d'interrompre les activités d'enseignement de mouvement Gülen au Sénégal ».

Toute la difficulté de diriger sous la pression diplomatique. La majorité des 3 000 élèves de Yavuz-Selim attendent toujours une solution, car il n'y a plus de place dans les écoles d'excellence du Sénégal.

Sénégal

La crise israélo-palestinienne mobilise au Sénégal

Comme dans de nombreuses villes du continent, un rassemblement a été organisé à Dakar ce… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.