12 Octobre 2017

Burkina Faso: Crise à l'hotel Sopatel Silmandé - Enfin un consensus entre employés et patronat

L'Unité d'action syndicale (UAS) a animé une conférence de presse, le mercredi 11 octobre 2017 à Ouagadougou, sur l'évolution de la situation des employés de l'hôtel Sopatel Silmandé. Une sortie de crise se profile à l'horizon,selon le syndicat.

Après 5 mois d'arrêt de travail, les employés de l'hôtel Sopatel Silmandé devraient reprendre le service le jeudi 12 octobre 2017 à la suite d'un consensus entre le patronat et les employés.

L'information a été donnée au cours d'une conférence de presse animée par les responsables de l'Unité d'action syndicale (UAS) dans la soirée du mercredi 11 octobre 2017, à Ouagadougou. Lors du licenciement des travailleurs, de nombreuses négociations avaient été initiées pour leur reprise sans gain de cause, selon le porte-parole de l'UAS, Bassolma Bazié.

C'est à l'issue de cette situation que le syndicat a décidé de défendre les travailleurs. Selon Bassolma Bazié, la correspondance du ministre en charge du tourisme le 19 mai 2017, invitant à réintégrer les travailleurs a été piétinée et la décision de la direction régionale du travail n'ont pas été prise en compte.

Il a souligné que le Burkina Faso n'est pas un pays d'esclavagistes où on viole les lois. Le délégué syndical adjoint des travailleurs, Rimwaya Gaston Kéré, a donné les raisons qui les encourage à reprendre le travail : « Ce qui nous motive à reprendre le travail, c'est déjà l'attitude collaborative du patronat et toutes les bonnes volontés qui se sont montrées solidaires à notre endroit.Il a indiqué que même si toutes les conditions n'ont pas été respectées, la reprise du travail est déjà un pas en avant.

Burkina Faso

Le Burkina Faso lance la plus grande centrale solaire

L'infrastructure, la plus grande de la sous-région, permettra de combler le déficit qui oblige le pays… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.