13 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: Tiken Jah Facoly - « Le Rhdp est un complot contre le pays »

Au cours d'une conférence de presse tenue le mardi 11 octobre 2017, l'artiste du reggae Tiken Jah Facoly s'est prononcé sur la situation sociopolitique.

Evoquant la gestion du Président de la République Alassane Ouattara, l'artiste a indiqué que celle-ci est parsemée de corruption.

« Il y a certes des avancées politiques et économiques, mais elles peuvent être éphémères tant qu'il y aura la corruption, des injustices, des inégalités, tant que la jeunesse ne ressentira pas les retombées du boom économique, nous resterons toujours dans l'incertitude.

L'une de mes inquiétudes est l'absence de la société civile dans le débat politique ivoirien contrairement au Mali ou à la Guinée. Ce sont des pays moins forts au plan économique mais où il y a une société civile forte de sorte que les dirigeants même ont peur d'elle.

Je remarque aussi que nos chefs religieux et coutumiers qui ont droit à des salaires doivent le mériter. Si on leur paye des salaires, c'est pour qu'ils nous évitent de retomber dans les situations qu'on a connues », a-t-il dit.

Se prononçant sur le bilan du Rhdp, Tiken Jah dit considéré que « le Rhdp est un complot contre la Côte d'Ivoire ». Parce que « l'impression qu'on a, c'est qu'il y a un groupe qui s'est mis ensemble pour partager le gâteau.

Depuis leur arrivée au pouvoir, c'est ce qu'on constate. Les postes ministériels sont partagés, et même si le ministre ne fait pas son travail, parce qu'il a été choisi par Bédié ou par Ouattara, il a sa place pour l'intérêt de leur union».

Cote d'Ivoire

18 octobre 1905 / 18 octobre 2017 - Félix Houphouët-Boigny aurait eu 112 ans aujourd'hui

Il y a parfois des parcours de vie, et particulièrement politiques qui sont une véritable source… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.