13 Octobre 2017

Sénégal: Un partenariat Bureau de Mise à Niveau - Cgf Bourse pour une synergie autour de l'entreprise

Les Petites et Moyennes Entreprises (Pme) éligibles au Programme de mise à niveau vont bénéficier de l’accompagnement de Cgf Bourse. Une convention de partenariat a été signée dans ce sens ce jeudi 12 octobre à Dakar, entre les deux entités.

Un partenariat qui, selon Mme Marie Odile Sène Kantoussan, Directrice générale de Cgf Bourse, est l’aboutissement d’un dossier sur lequel les deux structures ont travaillé depuis un an. Un compagnonnage qui milite pour la recherche d’une synergie autour de l’entreprise sénégalaise.

Même son de cloche pour Ibrahima Diouf, Directeur du Bureau de mise à niveau pour qui  ce partenariat met en place un cadre de collaboration durable, dans l’optique de créer des synergies pour l’accompagnement des Pme à fort potentiel de croissance et de rentabilité.

Ce partenariat va s’attaquer à l’une des lancinantes questions liées à l’accès au crédit bancaire, un problème crucial auquel sont confrontées la majorité des Pme au Sénégal.

Ibrahima Diouf confie que la plupart des Pme représentant 70% du portefeuille du Bmn, expriment un besoin de financement interne pour réaliser leur plan de mise à niveau mais l’accès aux concours bancaires ou à d’autres sources de financement reste difficile et constitue un obstacle majeur à l’atteinte des objectifs que se fixe la structure qu’il manage.

« On retrouve ces contraintes de financement essentiellement dans la proportion des Pme dont le chiffre d’affaires est inférieur ou égal à 500 millions de F Cfa (46% du portefeuille). A ce jour, poursuit M. Diouf, seules 30% de ces Pme trouvent un financement bancaire, 15% d’entre elles sont financées sur fonds propres et 55% sont toujours en attente de financement ».

Devant cet état de fait, il est attendu de Cgf Bourse qu’elle fournisse aux Pme éligibles au Programme de mise à niveau des conseils avisés et de la levée de fonds pour réaliser leurs plans de mise à niveau et assurer leur développement.

« En adhérant aux services et produits de Cgf Bourse, les Pme pourront ainsi grâce à l’expertise qui lui est reconnue au plan national et sous régional, et en investissant aussi bien dans le matériel que l’immatériel, développer leurs activités d’exportation, améliorer leur rentabilité, consolider leur emplois existants, en créer de nouveaux et deviendront à coup sûr demain des entreprises compétitives, championnes dans leurs secteurs respectifs », souligne M. Diouf.

En d’autres termes, poursuit-il, les interventions successives du Bmn et de Cgf Bourse devront permettre à la Pme d’accéder à des financements privés tiers innovants (Third party capital) grâce à sa plus grande capacité d’épargne donc d’investissement.

A son avis, avec un reporting séquentiel les deux structures pourront observer ensemble l’évolution des Pme accompagnées et ajuster ainsi leurs interventions.

Marie Odile Sène Kantoussan, pour sa part, assure que la mise en relation entre le Bmn et Cgf Bourse se fera de façon transparente avec l’autorisation de l’entreprise accompagnée.

Parlant au nom des entreprises bénéficiant du programme de mise à niveau, M. Ahmed Amar, estime que ce partenariat doit être mis en relief pour impulser une dynamique nouvelle.

Le Directeur général de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Apbf), M. Souleyname Soumaré pense qu’un dossier qui passe par Cgf Bourse donne plus confiance aux banques pour mieux travailler avec les Pme.

Sénégal

Conférence internationale - De grands groupes réfléchissent sur le BTP en Afrique

Cette conférence sur les BTP et infrastructures a pour but de créer une Afrique émergente. Plus »

Copyright © 2017 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.