13 Octobre 2017

Tunisie: Stéphane Nater de retour en Suisse

Ellili n'ira pas à la JSK

Jamais deux sans trois pour Jean Yves Chay. Déjà passé sur le banc de la JS Kabylie en 2002/2003 puis en 2005/2006, le technicien français a de nouveau été nommé entraîneur des Canaris. L'homme de 69 ans assistera jeudi au match USM Bel Abbes- JSK comptant pour la 6e journée de Ligue 1 avant de prendre ses fonctions dimanche. Le club kabyle occupe la 6e place après 5 journées de championnat.

Ainsi, à un certain moment pressenti, le technicien tunisien Chihab Ellili ne prendra pas en main la JS Kabylie.

Le CAB va passer à la caisse !

La Fifa a envoyé une correspondance au Club Athlétique Bizertin. Le club nordiste doit payer 130.000 dollars à son ancien joueur Aguinaldo Mendes. Les dirigeants cabistes devront verser ce montant avant la fin du mois d'octobre. Si le règlement n'est pas effectué dans les délais, le CA Bizertin pourrait perdre six points au classement.

CSS : plusieurs absents contre l'ES Zarzis

Le Club Sportif Sfaxien affrontera l'Espérance Sportive de Zarzis ce samedi pour le compte de la sixième journée de la Ligue 1 professionnelle. Les «Noir et Blanc» joueront ce match sans quatre joueurs de l'effectif, à savoir Mohammed Msallmi, Raymond Monday, Houssem Ben Younès et Walid Karoui. Le CS Sfaxien occupe actuellement la cinquième place, alors que l'ESZ est avant-dernière.

Affaire ASK-EGSG : on retient son souffle !

Le Tribunal arbitral du sport annoncera lundi prochain son verdict dans l'affaire du match qui a opposé en Ligue 2 l'AS Kasserine à EGS Gafsa. Cette affaire avait été portée devant le TAS par le FC Hammamet qui s'est retrouvé relégué en Ligue 3 à cause de la victoire de l'AS Kasserine. Les dirigeants du FC Hammamet rapportent dans leur plainte plusieurs faits suspects qui ont directement influé sur le résultat de ce match. Le jury du Tribunal arbitral du sport a écouté hier le plaidoyer des dirigeants du FC Hammamet.

Le derby de Tunis et CA-ES Sahel à huis clos !

La Commission des litiges de la Fédération tunisienne de football a rendu son verdict. Le match comptant pour la sixième journée de la Ligue 1 entre l'Espérance de Tunis et le Club Africain sera disputé à huis clos. Il n'y aura pas de public non plus pour le match qui aura lieu à Radès entre le Club Africain et l'Etoile Sportive du Sahel.

Dirigeants en colère !

Les dirigeants du Club Africain ont exprimé leur colère à l'issue de la confirmation de la sanction des trois matches à huis clos contre leur club. Selon eux, cette sanction fait suite à une bagarre dans le parking du stade de Radès qui a été rapportée par les forces de l'ordre sans qu'aucun officiel n'en fait part. Par conséquent, le Club Africain se retrouve handicapé pour cause d'une rixe qui ne s'est même pas déroulée à l'intérieur du stade au cours du match face au Stade Tunisien. De plus, cette sanction ne pourra plus faire l'objet d'un appel car le Tribunal arbitral du sport ne peut statuer que dans des affaires où le huis clos est infligé pour au moins quatre matches. La formation de Bab Jedid aura ainsi à disputer ses matches face au Stade Gabésien, à l'Etoile du Sahel et à l'US Ben Guerdane sans son public. Il est à rappeler également que le derby de la capitale entre l'Espérance de Tunis et le Club Africain devrait également avoir lieu à huis clos à cause d'une sanction de trois matches à huis clos infligée à la formation de Bab Souika.

Tunisie

Un militaire tué dans l'explosion d'une mine

Deux militaires ont été blessés par balle, dont un mortellement, alors que les cinq autres ont… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.