13 Octobre 2017

Tunisie: Ne rien laisser au hasard...

Toutefois, rien n'est encore joué mathématiquement, puisque notre sélection nationale doit au moins faire match nul contre la Libye pour décrocher officiellement son billet pour Moscou.

Bref, la Tunisie a réservé à Conakry son billet pour le Mondial russe en attendant de le valider le 11 novembre prochain à Radès. Et même si nos chances sont intactes pour nous qualifier à la phase finale de la prochaine Coupe du monde, douze ans après notre dernière participation qui remonte au Mondial d'Allemagne en 2006, le sélectionneur national ne veut rien laisser au hasard.

Au lendemain de la victoire écrasante contre la Guinée, Nabil Maâloul s'est réuni avec Wadii El Jarry pour mettre en place le programme de préparation, en prévision du match face à la Libye.

Cap sur Tabarka

Nabil Maâloul a trouvé à Tabarka l'endroit idéal pour effectuer ses rassemblements. L'équipe nationale y sera de nouveau en stage de cinq jours à partir du 6 novembre prochain. Et pour assurer les conditions optimales de réussite, la sélection nationale se rendra à Tabarka à bord d'un avion spécial. Elle affrétera également un vol spécial pour regagner Tunis le vendredi 10 novembre, soit la veille de la rencontre.

Rappelons que le match Tunisie-Libye, comptant pour la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018, aura lieu le samedi 11 novembre, à partir de 19h00, sur la pelouse centrale du stade olympique de Radès.

Un rendez-vous à ne pas manquer pour rien au monde, ce qui explique le sens du détail dont fait preuve Nabil Maâloul dans l'élaboration de son plan de travail en prévision de l'explication contre la Libye.

Certes, la Libye est hors course, mais le fait que notre dernier adversaire n'ait rien à perdre et tout à gagner, laisse présager une éventuelle résistance de la part de notre dernier adversaire, histoire de quitter les éliminatoires la tête haute, (d'autant que les Libyens ont contesté la prestation de l'arbitre du match aller).

C'est donc pour éviter tout fléchissement mental de ses joueurs qui pourraient mettre dans leurs têtes que le match de la Libye sera une simple formalité.

Bédoui, plus de peur que de mal

Touché grièvement au nez en cours de jeu, Rami Bédoui a continué à jouer quand même. Renseignement pris : plus de peur que de mal. Sa blessure a nécessité trois jours de repos seulement, et il sera de nouveau sur pied.

Ben Yedder : ce n'est pas le bon moment...

Nabil Maâloul pense déjà à renforcer son effectif en prévision de la phase finale de la Coupe du monde. Dans le viseur du sélectionneur national, Wassim Ben Yedder, le sociétaire du FC Séville.

Pour ne pas déconcentrer ses joueurs, Maâloul a déclaré qu'il est encore temps de traiter ce dossier. La priorité du moment, c'est la rencontre face à la Libye. Soit, mais il faudra penser à préserver les équilibres dans les vestiaires et, surtout, ne pas sanctionner ceux qui se sont battus pour la qualification au Mondial de Russie.

Tunisie

Un militaire tué dans l'explosion d'une mine

Deux militaires ont été blessés par balle, dont un mortellement, alors que les cinq autres ont… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.