13 Octobre 2017

Togo: Les collectivités locales pour une réponse à la base

Les ONG, Action en Faveur de l'Homme et de la Nature (AFHON-Togo), l'Association des Scientifiques Environnementalistes pour un Développement intégré (ASEDI), et Jeunes Volontaires pour l'Environnement-Togo, regroupés au sein du Réseau Climat et Développement-Togo (RC&D-Togo), ont initié une campagne nationale de renforcement des capacités des collectivités territoriales, dans la mise en œuvre des Contributions Déterminées au niveau National (CDN) au Togo.

Cette campagne qui a débuté ce 13 octobre à Lomé, va s'étendre à toute l'étendue du territoire national. Elle vise à vulgariser les CDN au sein des collectivités territoriales pour susciter une action climatique décentralisée.

Selon Awali OURO-DJERI, porte-parole du RC&D-Togo, les collectivités territoriales sont faiblement impliquées dans la gouvernance climatique, malgré leur vulnérabilité aux risques climatiques.

« Nous avons senti que dans notre pays, les collectivités territoriales ne sont pas impliquées dans la gouvernance climatique alors que pour lutter efficacement contre le changement climatique, il faut des réponses à la base », a expliqué le porte-parole.

Il a ajouté que cette campagne nationale de renforcement des capacités des collectivités territoriales, s'inscrit dans la dynamique de l'implication des acteurs non-étatiques dans la mise en œuvre de l'accord de Paris sur le climat.

En effet, les Contributions Déterminées au niveau National du Togo (CDN) est un document national qui résume les engagements du Togo en matière d'atténuation des gaz à effet de serre, liés aux différents secteurs d'activités et exprime le besoin financier du pays pour s'adapter au changement climatique. Il a été élaboré dans la précipitation, si bien que les collectivités territoriales togolaises n'étaient pas suffisament impliquées.

Pour sa part, la représentante du ministre de l'Environnement et des Ressources forestières, Hortense DORDOR a souligné que les CDN ne sont encore connues des populations à la base, c'est pourquoi cette initiative du RC&D-Togo est à saluer.

« Les collectivités ont un rôle déterminant à jouer dans le réchauffement climatique, mais aussi dans les stratégies d'adaptation au réchauffement climatique, qui ne pourront être efficace que lorsqu'elles sont développées à la base », a-t-elle affirmé.

Le ministère de l'Environnement et des Ressources forestières dit attendre beaucoup des recommandations qui sortiront de cette rencontre pour améliorer la gouvernance climatique au Togo.

Togo

Faure Gnassingbé à Abuja, ses opposants à Paris

Visiblement, c'est la course contre la montre pour enclencher le dialogue au Togo. Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.