14 Octobre 2017

Kenya: Le parti au pouvoir accélère la réforme électorale contestée

Photo: Daily Nation
Des policiers kényans dans les rues de Nairobi

Au Kenya, après la décision historique de la Cour suprême d'annuler le vote du 8 août, donnant raison à Raila Odinga sur de possibles fraudes au sein de la commission électorale, le parti présidentiel, le Jubilee, s'était promis de « corriger le système judiciaire ».

Cette semaine, les choses se sont accélérées, le parti présidentiel a fait voter au Parlement des amendements à la loi électorale. Le texte, très critiqué par l'opposition et par des pays comme les Etats-Unis, a été transmis au chef de l'Etat pour une signature et une possible entrée en vigueur dans les deux semaines, soit pour le prochain scrutin.

C'est la pomme de discorde entre le pouvoir et l'opposition, Raila Odinga allant jusqu'à qualifier l'initiative de coup d'Etat et refuser de participer aux élections pour contester ces amendements.

Certaines des mesures semblent faites pour Uhuru Kenyatta, comme celle qui stipule que si l'un des deux candidats au second tour d'une présidentielle se retire, comme ce fut le cas mardi dernier avec Raila Odinga, la victoire revient automatiquement au candidat qui reste.

Le texte prévoit qu'en cas d'écart lors du dépouillement des voix, ce sont les résultats transmis à la main qui prévaudraient sur ceux transmis électroniquement. De quoi couper l'herbe sous le pied d'une justice un peu trop prompte au goût de Kenyatta à invalider les résultats.

De la même façon, la cour ne pourra pas invalider une élection qui aurait enfreint une loi tant que la Constitution, elle, aura été respectée.

Les amendements doivent être signés dans les deux semaines par le président pour entrer ensuite immédiatement en vigueur en vue des élections à venir. Leur application n'est pas rétroactive.

En savoir plus

La tension reste vive, l'opposition interdite de manifester

Au Kenya, le climat politique reste très tendu avant la nouvelle élection présidentielle… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.