14 Octobre 2017

Sénégal: Ziguinchor / Pause pluviométrique - Des paysans dans l'anxiété

L'arrêt brutal des pluies ou la pause pluviométrique a plongé certains paysans de la région dans l'inquiétude la plus totale.

Déboussolés, certains riziculteurs de la région accusent durement le coup de cet arrêt brutal des pluies ; leurs rizières asséchées, ils implorent le ciel pour ouvrir ses vannes. «Nous avons démarré tardivement les opérations de repiquages et en ce moment nos rizières sont en train de perdre la lame d'eau. Il nous faut deux ou trois autres pluies pour sauver nos cultures ... », déclare avec dépit Malang Diatta, riziculteur à Oussouye. Même si une légère pluie tombée ces derniers jours a redonné une lueur d'espoir à ces paysans, force est de constater que la situation reste assez préoccupante pour cette catégorie d'agriculteurs de la région.

Des soucis exprimés par les techniciens de l'agriculture, à l'image de Mamadou Konté, Directeur Régional du Développement Rural qui regrette le fait que ces paysans aient démarré tardivement les opérations de repiquage : «malheureusement il y'a des paysans qui continuent des opérations de repiquage jusqu'à présent, et c'est là où se trouve la grande inquiétude, maintenant il leur faut deux pluies pour permettre à cette culture de boucler le cycle .. .», avertit le technicien qui se réjouit de la très bonne pluviométrie enregistrée lors des trois derniers mois.

D'ailleurs, un cumul de 1500 mm est noté dans le département de Ziguinchor et près de 1300 mm dans le département de Bignona, comme à Oussouye. Une bonne régularité des pluies ces derniers mois à l'origine d'ailleurs des premières récoltes. Les pastèques, le maïs ; le niébé ... ont déjà inondé le marché ziguinchorois depuis quelques temps. Et dans les prochains jours une grande cérémonie de récolte est prévue à kataba 2, dans le Bignona. Preuve que malgré l'arrêt brutal des pluies qui installe l'anxiété chez certains paysans, Ziguinchor attend de bonnes récoltes cette année.

Sénégal

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.