15 Octobre 2017

Tunisie: Emigration contrôlée

Il est difficile voire impossible de stopper l'émigration, l'être humain ayant toujours et partout chercher à aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte.

C'est pourquoi, Adel Jarboui, secrétaire d'Etat chargé de l'Immigration et des Tunisiens à l'étranger, a réitéré, jeudi dernier, l'engagement du gouvernement à soutenir la migration « organisée », « sécurisée » et « digne ». Cette migration organisée existe déjà et est pratiquée depuis longtemps. Selon l'Agence tunisienne de coopération technique, le nombre total des coopérants exerçant à l'étranger s'élève à 17.578 coopérants et experts tunisiens au 30 septembre 2017. Et l'Agence enregistre une croissance constante de 11% du nombre des placements réalisés au 30 septembre 2017, soit 1.614 recrutés tunisiens contre 1.452 recrutés en 2016.

Il s'agit là de ce qu'on appelle « la fuite des cerveaux ». Cette fuite serait due à la garantie d'un meilleur salaire et d'une meilleure carrière. Mais il y a aussi la situation que connaît le pays depuis plus de 6 ans. Comment retenir ces diplômés ? D'aucuns estiment qu'améliorer l'employabilité des titulaires de doctorat demeure une question cruciale, dans cette conjoncture morose, où la machine économique a besoin de cerveaux pour redémarrer et non de cerveaux en fuite. L'ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d'Arvor considère, lui, que « l'idée de penser que l'avenir des étudiants tunisiens c'est d'aller se former ailleurs est une idée désespérante ».

Quoi qu'il en soit, il est important d'y accorder une attention particulière et de trouver des solutions pour réduire aussi cette migration, qu'elle soit illégale ou « contrôlée ».

Tunisie

Anderlecht - Hamdi Harbaoui veut plus du temps de jeu

Hamdi Harbaoui reçoit de plus en plus sa chance à Anderlecht. Pourtant son avenir reste flou. Face… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.