15 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Avec l'aide de la Communauté Chemin Neuf - Centre Ndako Ya Biso - 40 jeunes sortis de la rue bénéficient des kits pour leur insertion professionnelle

C'est dans le cadre du programme de stabilisation des enfants et jeunes dits de la rue que le Centre Ndako Ya Bison de la Communauté Chemin Neuf (CCN) a offert, le samedi 14 octobre 2017, à 40 jeunes sortis de la rue, des kits pour leur insertion professionnelle.

Ces jeunes bénéficiaires des kits ont été réinsérés dans leurs familles par le Centre Ndako Ya Biso. D'après M. Jean-Pierre Godding, Responsable du projet, ces jeunes, qui étaient hier enfants de la rue, ont achevé leur formation au cours de cette année dans plusieurs disciplines, à savoir : Coupe et Couture, Esthétique, Mécanique, Maçonnerie, Menuiserie, Electricité et Soudure. C'est ainsi qu'ils ont bénéficié des kits tels que la machine à coudre, matériel d'esthétique, serre-joint, truelle, tyroliens, poste à souder et tant d'autres outils nécessaires pouvant leur aider à se lancer dans des activités autonomes.

"Cette cérémonie est d'une grande importance. Parce que l'objectif pour nous est de redonner une espérance à ces jeunes. Pas seulement de retrouver leurs familles mais, les aider à trouver un avenir. La démarche, il convient de le souligner, se résume en deux mots clés notamment, réunification et autonomisation", a indiqué M. Jean-Pierre Godding. Cette remise de kits a été faite sous l'œil vigilant du commissaire de la police du Rond-point Ngaba, M. Paulin qui a mis en garde ces jeunes qu'il a connus dans la rue de ne pas oser vendre ces outils de travail.

L'ambiance était festive et émotionnelle pour ces enfants taxés hier de sorciers ou encore orphelins. Visage rayonnant et hilares, ces 40 jeunes, accompagnés de leurs membres de famille ont, chacun, emporté son outil de travail pour être utile dans leurs familles, en particulier et dans la communauté congolaise, en général. Et, emportés par l'émotion couplée à la joie, ces jeunes qui deviennent l'espérance de leurs familles n'avaient qu'un seul mot dans leurs bouches : "Merci à la communauté Chemin Neuf via le Centre Ndako Ya Biso"; "Merci à Frère Jean-Pierre".

Car, la Communauté Chemin Neuf (CCN), à travers le Centre Ndako Ya Biso, a comme cheval de bataille, la réconciliation et l'autonomisation des enfants et jeunes dits de la rue. Une occasion pour Mme Selengbe Giwe Faustine qui a représenté le Ministre de l'Energie, Jean-Marie Ingele Ifoto, notable de la Commune de Makala, d'encourager ces jeunes à ne plus se sous-estimer dans la société congolaise. «Vous devez être utile et aller de l'avant avec cette formation que vous avez bénéficié», a déclaré Mme Selengbe Giwe Faustine.

Il convient de souligner que la réunification familiale et l'autonomisation de ces jeunes dits de la rue n'étaient pas si facile comme d'aucuns peuvent les penser. Elles sont rares, les ONG qui arrivent à réussir cette mission noble et salvatrice pour la République démocratique du Congo. Mais, désormais, parmi les rares, il faudra compter avec la Communauté Chemin Neuf qui a même ouvert son propre centre de formation professionnelle, le CFP Saint Joseph où sont placés plus de la moitié des jeunes suivis par "Ndako Ya Biso". En effet, la CCN utilise la formation professionnelle comme l'outil le plus important pour stabiliser et autonomiser les jeunes dits de la rue réunifiés dans leurs familles. Une méthodologie articulée autour de 3 grandes actions est utilisée pour ce faire. Premièrement, l'élaboration d'un projet de vie par l'éducateur social avec le jeune avant sa réunification et son inscription dans un centre de formation ou un atelier proche de son quartier. Ce faisant, une convention est signée par le responsable du centre de formation, le parent responsable, Ndako Ya Biso et le jeune. Deuxièmement, le suivi régulier du jeune par l'éducateur social référent dans son lieu de formation. Troisièmement, l'appui à la recherche d'un stage et d'une installation professionnelle pour les jeunes qui ont achevé leur formation professionnelle.

Quid de Ndako Ya Biso ?

Ndako Ya Biso est un centre d'accueil et de réinsertion des enfants de la rue développé par la Communauté Chemin Neuf. Ouvert depuis 2004, le centre NYB a pu réunifier 2000 enfants de leurs familles. D'ailleurs, le 2000ème enfant a été réunifié le 9 octobre 2017, en présence du Bourgmestre de la Commune de Makala et d'autres officiels, à la grande satisfaction de la famille de cet enfant.

Objectifs

Il convient de souligner que Ndako Ya Biso, à travers le travail réalisé, a pour objectif de concrétiser, entre autres, la réintégration des enfants dans leurs familles biologiques ou d'accueil ; la stabilisation et consolidation des familles ; la scolarisation ; offrir des Microcrédits aux mamans et, enfin, la sensibilisation du milieu à l'injustice subie par les enfants en vue d'un changement de mentalité.

Congo-Kinshasa

Manifestations du 28 novembre - Affrontement programmé entre la MP et le Rassemblement

Trois marches auront lieu le mardi 28 novembre dans la capitale : une signée Front pour le… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.