16 Octobre 2017

Ile Maurice: Des pierres du Bagatelle Dam sur le chantier d'Orizon Garden

En février 2017, un vent de panique a soufflé sur le chantier d'Orizon. Des voitures qui avaient l'air d'être celles d'un ministère, selon un employé, sont arrivées et les occupants ont pris des photos.

Il semblait que les agrégats présents sur le site et qui servaient à combler la fondation des villas et rehausser le terrain, en seraient la cause. Pourquoi? Il faut remonter un peu dans le temps pour essayer de trouver une explication.

En 2016, une rude bataille légale s'est jouée devant la justice entre le gouvernement et la China International Water & Electric Corporation. La compagnie chinoise estimait que les 32 000 tonnes de terre et de roche obtenues après la construction du Bagatelle Dam lui appartenaient car elle avait entrepris les travaux pour les obtenir et les transporter de la montagne Auvillard au site de construction de Bagatelle Dam. Après un bras de fer devant les instances juridiques, la cour avait donné l'autorisation de mettre en vente ces «aggregates and rock materials» en octobre 2016. Ces matériaux devaient être entreposés à Jin Fei jusqu'au moment de la vente...

Retour au chantier. Une visite sur le site en mai nous avait permis de constater la différence entre un grand tas de roche et ceux qu'on trouve ailleurs dans l'île. Grises et argentées, avec des traces de «paillettes» dorées, ces pierres contiennent de la pyrite. Après avoir examiné un échantillon de roche que nous nous sommes procurés sur le site, Prem Saddul, géomorphologue, est catégorique. Ces roches ont été extraites de la montagne Auvillard. «The rock specimen held by hands have a multitude of small pyrite nodules which will weather with time to form beehives and let water through», explique-t-il. Rappelons que la pyrite présente dans la roche utilisée pour la construction du Bagatelle Dam avait fait grand débat à l'époque. L'on disait qu'elles n'étaient pas fiables et comportaient des risques d'effondrement.

Contactée, une source officielle du ministère des Services publics n'a pu nous dire ce qu'il était advenu des roches après l'autorisation de vente obtenue en octobre 2016. Il n'a pu affirmer si les roches sont toujours à Jin Fei non plus. Un petit tour là-bas et aucune trace des 32 000 tonnes de roche. Mais notre interlocuteur a fait savoir qu'il donnera une réponse demain. Par contre, nous n'aurons aucune indication pour ce qui est de savoir si le départ de Wang Peng du pays a un lien avec les roches pour l'instant.

Ce que dévoile le registrar of companies

S&W TRADE AND INVESTMENT : Incorporée le 17 mars 2014.

Directeur : Sylvio Sundanum

Secrétaire : J&D Services Ltd

Actionnaire : Orizon Group

ORIZON GROUP : Incorporée le 5 septembre 2016.

Directeurs : Jayantilal Shantilal Dhanjee, Feng Pingping, Sylvio Sundanum

Secrétaire : J&D Services Ltd

Actionnaires : Feng Pingping (500 parts), Jayantilal Shantilal Dhanjee (250 parts), Sylvio Sundanum (250 parts)

J&D SERVICES : Incorporée le 21 août 1997.

Directeurs : Dhanjee Greshma, Dhanjee Reena Sushila

Actionnaires : Dhanjee Reena Sushila, Dhanjee Vasanti, Dhanjee Heetesh

Secrétaire : Dhanjee Heetesh

Ile Maurice

Incendie à Shoprite - La famille de Dinesh Domah prend Bhadain à contre-pied

La famille du défunt Dinesh Domah n'aurait, a priori, jamais donné une confirmation à Roshi Bhadain… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.