15 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: La RDC défend sa candidature au Conseil des droits de l'homme de l'ONU

L'Assemblé générale de l'ONU doit voter ce lundi 16 octobre pour désigner les Etats pouvant intégrer le Conseil des droits de l'homme qui siège à Genève.

Parmi les pays candidats, la République démocratique du Congo, dont la ministre en charge des Droits de l'homme, Marie-Ange Mushobekwa, se trouve à New York depuis plus d'une semaine pour travailler à l'élection de son pays.

Il y a quelques jours, une cinquantaine d'ONG internationales et locales s'étaient élevées contre cette candidature en dénonçant les « multiples violations des droits de l'homme » mises à la charge du pouvoir et de ses forces de sécurité.

Cela n'engage que ces ONG, elles n'ont qu'à argumenter. Par courtoisie, je m'interdis de citer les noms des pays qui veulent se faire passer pour des saints alors qu'on voit bien des policiers qui tirent sur de paisibles citoyens par rapport à la couleur de leur peau ou par rapport à leur religion.

De ces pays-là, on ne dit rien. Est-ce que c'est parce que ces pays-là sont considérés comme puissants ?

Congo-Kinshasa

Les chancelleries occidentales présentes dans le pays montent au créneau

Les chancelleries occidentales présentes en RDC (UE, Etats-Unis, Suisse, Canada) se disent « vivement… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.