16 Octobre 2017

Tunisie: Al Ittihad s'enfonce...

USBG : Khalfaoui, Ben Hassine, Jemmali, Coulibaly, Boufalgha, Ben Messaoud, Jacob, Hammami (Zoghlami 50'), Hmizi (Harbaoui 77'), Yahia, Jaziri (Lua Lua 75').

ST : Ben Thabet, Ben Ali, Akremi, Jouini, Boulaâbi, Kethiri, Elyès Jelassi, Fouzai, Jedaïed (Komé 70'), Hosni (Mhadhebi 78'), Bessan.

A l'USBG, qui a un besoin cruel de points, le défenseur central Yassine Boufalgha est de retour de blessure. Autres renforts de taille: les demis Bilel Ben Messaoud et Khaled Yahia, et l'attaquant Lassaâd Jaziri qui effectuent leur baptême du feu avec le club jaune et noir.

Côté ST, qui a -- enfin -- réussi à prendre les trois points sur sa pelouse, le défenseur central Jasser Khemiri déclare forfait, alors que Badi et Komé sont relevés par Elyès Jelassi et Jacques Bessan.

Dès les premiers instants, l'ancien étoilé et marsois, Jaziri se présente seul devant les bois visiteurs, mais temporise. Dans une position favorable, à la reprise d'un corner de Ben Messaoud, Sabeur Hammami tire dans le décor (17').

La partie est équilibrée. Aux infiltrations de Jedaïed qui donnent des sueurs froides aux Sudistes répond Yahia, très en jambes pour ses débuts dans le Sud-Est. Son tir repoussé par Ben Ali fait crier au penalty, mais l'arbitre Mejdi Belhaj Ali ne signale rien de particulier.

Vient ensuite le chef-d'œuvre du Béninois Jacques Bessan: à la demi-heure de jeu, sur un contre rondement mené, il hérite du ballon aux 35m, c'est-à-dire bien loin de sa zone de prédilection, les 16,50m, et décoche un boulet de canon imprenable pour le pauvre Sabeur Khalfaoui, avancé de sa cage.

Toutefois, cette ouverture du score ne semble nullement abattre les locaux qui ne tardent pas à égaliser par le biais de l'homme le plus entreprenant de ce début de match. Khaled Yahia adresse une première frappe renvoyée par Nadim Ben Thabet. Le ballon lui revient cette fois sur la tête pour l'égalisation sudiste (35').

Décidément en verve, Yahia voit sa énième tentative effleurer le montant. Mais c'est Ahmed Hosni, libre de tout marquage suite à un corner de Jelassi qui remet de nouveau les gars du Bardo devant (40').

Dans cette première période très animée, les locaux ont montré de graves lacunes défensives exploitées à bon escient par des attaquants d'expérience, Bessan et Hosni.

Domination stérile

A la reprise, l'USBG attaque régulièrement côté gauche où se trouvent le latéral Moëz Jemmali et le milieu de couloir Yahia. Par contre, le flanc droit semble roupiller. Le coach Wahid Hidoussi intègre d'abord Chiheb Zoghlami dans l'espoir de trouver plus de profondeur offensive. Il va par la suite conforter ses chances offensives en incorporant Lua Lua et Hassène Harbaoui. Mais en vain. En effet, la domination sudiste se révèle stérile.

La tête de Zoghlami à la reprise d'un coup franc de Ben Messaoud n'est pas cadrée (61'). Lua Lua manque l'immanquable, seul devant Ben Thabet.

Puis, les sempiternelles contestations des décisions arbitrales quand les locaux réclament un penalty.

Malgré huit minutes de temps additionnel, les copains du capitaine Boufalgha ne réussissent pas à obtenir l'égalisation malgré des progrès certains dans le jeu. Hidoussi a assurément du pain sur la planche pour tirer Al Ittihad de la dernière place avec un petit point.

Quant au ST, il est quatrième, ce qui constitue une superbe performance pour son retour parmi l'élite. Y compris au Bardo, le travail abattu par Mohamed Kouki commence à porter ses fruits. La marge de progression du groupe demeure très importante, ce qui augure d'une belle saison.

Tunisie

CAN 2019 - Le match Tunisie - Swaziland reporté

Le match qui devra opposer la Tunisie au Swaziland en mars prochain dans le cadre de la deuxième journée… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.