22 Septembre 2017

Cameroun: Préserver les bonnes habitudes

Voici une campagne de sensibilisation de plus contre le sida qui rentre en gare.

Dépistages gratuits, invites à l'adoption de comportements responsables... Synergies africaines contre le Sida et les souffrances, l'Ong initiée par la première dame du Cameroun, Mme Chantal Biya, a encore mouillé le maillot. Ceci depuis le 4 août dernier sur tout le triangle national. Objectif, susciter la prise de conscience des jeunes et réduire le risque de contamination aux Ist et au Vih/Sida.

Mais tout ce travail de sensibilisation abattu par les pairs éducateurs ne saurait porter des fruits si les « sensibilisés » d'aujourd'hui, oublient tout, une fois la campagne terminée. Ou encore si les personnes dépistées séropositives fondaient dans la nature au lieu de courir vers les centres de prise en charge. Ces campagnes de sensibilisation n'atteindraient pas également leur objectif, si plus loin, les personnes sous traitement négligeaient leurs médicaments. Dans cette affaire de lutte de contre le Sida, comme le disent de nombreux observateurs, les pouvoirs publics ont déjà joué leur partition.

Les campagnes de dépistage gratuit sont régulièrement organisées. Grâce au chef de l'Etat, Paul Biya, les antirétroviraux, disponibles à coup de millions de F il y a des années, sont actuellement gratuits. Il revient maintenant aux individus, jeunes ou vieux, hommes comme femmes, de lutter pour rester en vie. Ceci en appliquant les principes de base, connus de tous, que sont l'abstinence, la fidélité et l'usage du préservatif en cas de partenaires multiples.

Et si jamais, l'on est séropositif, bien observer son traitement est gage de longue vie. C'est donc peu de dire que la balle est dans le camp des populations.

Celles qui choisissent les comportements responsables seront à l'abri des affres du sida et les autres. L'opération « Vacances sans Sida », elle, vise plus haut tous les ans. Il revient maintenant aux cibles de suivre le mouvement.

Cameroun

spectaculaire incendie à l'Assemblée nationale à Yaoundé

Un grave incendie a ravagé une bonne partie de l'Assemblée nationale camerounaise, dans la nuit de jeudi… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.