16 Octobre 2017

Cameroun: M.Samuel Mvondo Ayolo - «Une frange de la jeunesse a été manipulée»

Ce discours bien huilé participe de la rhétorique du déni du problème anglophone et surtout du complot habituel, de la part d'un régime dictatorial qui s'oppose radicalement sans le dire au dialogue, privilégiant la répression aveugle et sanglante d'une population civile anglophone non armée.

Il appartient à la communauté internationale, et particulièrement à la France, de veiller enfin à la mise en place d'une enquête indépendante sur les massacres des populations civiles anglophones, notamment ceux commis le 01 octobre, puis à la ténue d'un vrai dialogue national autour non seulement des revendications citoyennes exprimées par la minorité anglophone mais aussi d'un nouveau consensus national camerounais, dans l'urgence notamment d'une alternance démocratique et de la bonne gouvernance.

L'époque de la manipulation médiatique dans les ondes nationales et internationales sous la forme d'une imposture de respect des institutions et de stabilité politique au Cameroun est révolue. L'interminable mouvement de désobéissance civile anglophone en est la triste démonstration.

Joël Didier Engo, Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)

Cameroun

spectaculaire incendie à l'Assemblée nationale à Yaoundé

Un grave incendie a ravagé une bonne partie de l'Assemblée nationale camerounaise, dans la nuit de jeudi… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.