16 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Finances publiques - Des experts explorent la piste de modernisation de la gestion des salaires et pensions

Le onzième colloque international sur les services du trésor, ayant débuté le 16 octobre à Brazzaville, est l'occasion pour les experts d'aborder le processus de modernisation de la gestion active de la paye et des pensions au sein des Etats. Le système informatique HR-PAYRROL expérimenté par le Congo sera au menu des discussions.

Des délégués d'une vingtaine de pays membres de l'Association internationale des services de trésor (AIST) prennent part au onzième colloque à Brazzaville, dont le thème de cette année est : « La gestion de la paye et des pensions : système de gestion informatique intégré ou non, contrôles internes ».

La paye des salaires des agents de l'Etat et des pensions des retraités représentent une part importante du budget de l'Etat. Le constat cependant est que la gestion de ces salaires et pensions ne répond pas aux attentes des bénéficiaires de ces prestations.

L'objectif de la rencontre de Brazzaville, précise le secrétaire général de l'AIST, Didier Cornillet, est d'approfondir la réflexion, de susciter des débats et échanges d'expériences sur les défis auxquels les pays sont confrontés. « Le colloque permettra d'en dégager les pistes de réflexion et d'amélioration de gestion active et prévisionnelle de la masse salariale et des pensions », a-t- il dit.

Il existe deux modes d'organisation de la chaine de la paye : d'un côté, chaque ministère gère la carrière de ses cadres par l'intermédiaire des services de ressources humaines, centralisés ou déconcentrés et, de l'autre, la gestion de la paye assurée par une structure interministérielle.

Durant les trois journées, financiers et experts comptables vont tenter de mutualiser les bonnes pratiques, notamment les relations qui lient l'ordonnateur et le comptable ainsi que les contrôles pratiqués. La détection et la gestion des indus nécessitent un examen particulier au même titre que l'exacte comptabilité des charges.

Au niveau national, le gouvernement congolais a engagé un projet de mise en place d'un système intégré de gestion appelé HR-PAYRROL, traitant l'ensemble des opérations liées à la gestion des dépenses et des recettes de l'Etat, y compris leur comptabilisation et suivi.

Ouvrant les travaux du colloque ce lundi, le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, Thierry Lézin Moungalla, a indiqué que cette réforme répondait aux standards optimaux en matière de gestion de la paie et des pensions.

« Le HR-PAYRROLL aura pour finalité d'être une interface utile du système de gestion de paye des agents de l'Etat, dont les différents enjeux organisationnels, financiers, et humains seront exposés au cours des trois journées de réflexion », a-t- il martelé.

Lancée en 2006 à Antanarivo (Madagascar), l'AIST est un espace d'échanges et débats sur la modernisation de la gestion des finances publiques. L'AIST regroupe 29 Etats membres dont la République du Congo.

Congo-Brazzaville

Calendrier des Diables rouges et des Congolais de la diaspora en Europe des 17, 18, 19 et 20 novembre

De retour en clubs, après la trêve internationale, les Diables rouges retrouvent les terrains domestiques. Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.