16 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Vie des partis - La DDC appelle à une profonde réforme de l'administration

La Dynamique pour le développement du Congo (DDC) du président Armand Mpourou a appelé, le 14 octobre à Brazzaville, à une profonde réforme de l'administration pour une meilleure application du futur programme que le Fonds monétaire international (FMI) et le gouvernement mettront en place.

S'exprimant au cours d'un point de presse qu'il a animé après le passage de la délégation du FMI, Armand Mpourou a sollicité l'implication des citoyens à tous les niveaux dans la gestion de la chose publique en faisant preuve des comportements responsables.

« Le FMI pourra venir et il y aura certainement des mesures à prendre mais la grande question est celle de savoir lesquels seront chargés de les appliquer. Car, aujourd'hui, le problème se pose au niveau du citoyen. Voilà pourquoi nous, DDC, estimons que l'administration doit être réformée de fond en comble, à la limite dépolitisée pour qu'elle soit opérationnelle et performante », a déclaré le président de la DDC.

Il a ajouté que « Ce sont eux qui auront la mission d'exécuter le programme du FMI et à cela, chaque Congolais devrait prendre conscience de la gestion de la chose publique parce que si c'est avec cette même administration où les gens ne prennent pas la mesure de leurs responsabilités, nous reviendrons sur les mêmes choses. Le grand mal est au niveau de la gestion des hommes.»

Il a, par ailleurs, appelé les acteurs politiques à observer et à attendre les conclusions de ces négociations. « L'arrivée du FMI n'est pas une fin en soi. Il est là pour nous aider, aider le gouvernement dans le redressement de l'économie. Attendons ce que cela va donner », a-t-il conclu.

Congo-Brazzaville

PABPS - Le budget 2018 fixé à plus de trois milliards FCFA

Au terme d'un conseil d'administration, tenu le 16 novembre dans la capitale, le budget exercice 2018 du port autonome… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.