16 Octobre 2017

Afrique: La RDC élue au Conseil des droits de l'homme de l'ONU

Photo: ONU
Débat au Conseil des droits de l'homme de l'ONU

L'Assemblée générale des Nations unies vient de lui donner son feu vert : la République démocratique du Congo fera son entrée au Conseil des droits de l'homme. La RDC devait recueillir au moins 97 voix. Elle en a obtenu 151. Elle décroche donc un des sièges réservés au groupe africain.

Le Conseil des droits de l'homme devait renouveler quatre sièges réservés au groupe africain, et la RDC l'a emporté haut la main, malgré la campagne des militants congolais qui avaient appelé à bloquer Kinshasa.

Pour avoir la majorité absolue à l'Assemblée générale, il suffisait à la RDC d'obtenir le soutien de 97 pays ; elle en a obtenu beaucoup plus puisque 151 Etats ont voté en sa faveur.

Toutefois, les trois autres candidats africains en lice - le Sénégal, le Nigeria et l'Angola - ont, eux, été élus avec plus de voix encore.

On ne saura pas, toutefois, quelles capitales ont voté en faveur de Kinshasa. Le vote était à bulletin secret.

Pour les autorités congolaises, qui se sont beaucoup investies dans cette campagne, c'est une victoire. Pour les défenseurs des droits de l'homme, une défaite.

157 associations congolaises avaient appelé les Etats membres de l'ONU à voter contre Kinshasa parce que les violations des droits de l'homme s'y sont multipliées depuis un an.

De 2018 à 2020, la RDC siégera donc à ce Conseil qui a récemment ouvert, par suite des violences au Kasai, deux enquêtes sur la RDC.

Afrique

La BAD pour la mobilisation de ressources domestiques pour réaliser sa stratégie décennale

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), au titre de sa stratégie décennale,… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.