16 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Kongo central - Plaidoyer pour améliorer la situation de la jeune fille

La journée internationale de la jeune fille, célébrée chaque 11 octobre à travers le monde, a été marquée d'une pierre blanche dans la province du Kongo central par un message du plaidoyer des enfants adressé à l'autorité provinciale.

C'est dans la salle Notre-Dame-Médiatrice dans la ville de Matadi dans la province du Kongo central que la journée internationale de la jeune fille a été célébrée sur le thème « Autonomisation de la jeune fille pour un meilleur avenir ». La présence des autorités provinciales et partenaires notamment ministre provinciale du Genre, Famille et Enfant, Florien Masaki Nzembele, du chef de division provinciale du Genre, famille et Enfant et des plusieurs partenaires étatiques et non étatiques de la province du Kongo central montre leur intérêt à cette journée qui offre une occasion de réfléchir sur la situation de la jeune fille dans la province, laquelle situation n'est pas reluisante au regard du message de plaidoyer des enfants en faveur de la jeune fille qui vit la violence au quotidien et est exploitée à des fins économiques.

Les enfants ont aussi dans leur message plaidé en faveur des enfants qui sillonnent la ville de Matadi en vendant des marchandises. Ils recommandent dans leur plaidoyer la publication d'un édit interdisant ce type d'exploitation des enfants. Pour le chef de division du Genre, Famille et Enfant, le tableau de la situation de la jeune fille au Kongo central est très sombre. Avant l'adresse du ministre provincial du Genre, de la Famille et de l'Enfant, les enfants et tous les invités ont suivi la présentation de la pièce de théâtre sur le mariage précoce.

Tout en remerciant tous les partenaires qui luttent pour le bien des enfants, le ministre du Genre, de la Famille et de l'Enfant a réaffirmé la volonté du gouvernement provincial dans la lutte contre les antivaleurs sur les droits des enfants. À la fin de la cérémonie, les jeunes filles ont lancé des cris d'animation en disant : "Non au mariage, oui au bic, oui au cahier, oui a l'école. Les activités de la célébration ont été organisées par la division provinciale du Genre, Famille et Enfant et avec l'appui de la société de port MGT.

Congo-Brazzaville

COP23 - Terre d'école se fait un écho favorable

La présidente de la fondation, Maria Maylin, a dressé, lors de la journée consacrée à… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.