17 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: La presse visite un projet de réinsertion des ex combattants

communiqué de presse

Dans le but de mieux informer la population sur les efforts de la Monusco dans le volet stabilisation de son mandat, le bureau de l'information publique a organisé pour une vingtaine de journalistes de Bukavu et d'Uvira, une visite du projet de réinsertion d'ex combattants.

Un contact direct avec les bénéficiaires sur le site du projet qui a édifié les journalistes sur l'impact du projet.

Ce projet de Kala situé dans la périphérie d'Uvira, sur un ancien site rizicole réhabilité, emploie une centaine d'ex combattants et leur dépendants qui s'adonnent aujourd'hui à l'agriculture et l'élevage. Ils cultivent du riz et des patates douces, ils font la pisciculture, ils traitent et savent entretenir les jeunes pousses, ils ont appris à monter un système d'irrigation et à s'organiser en coopératives pour gérer une chaine de production.

Grace au soutien de la Monusco, à travers le volet de réduction de violences communautaires, CVR (Community Violence Reduction), les ex combattants sont fiers de refaire leur vie en étant plus utiles à leurs communautés à travers ce projet dénommé projet de paix de kala. Avec le soutien de leurs dépendants ils s'organisent dans une répartition des tâches qui définit le rôle de tout un chacun. Pour l'encadrement et l'accompagnement des exploitants, le projet bénéficie de l'expertise directe de Caritas Uvira à travers des techniciens conseils.

Après 6 mois d'exécution, le projet de paix de Kala devrait à terme être bénéfique à toute la communauté d'accueil particulièrement aux personnes vulnérables. En plus des emplois créés, le projet a aidé à restaurer la dignité des ex combattants et faire renaitre la confiance et l'espoir en leur forgeant une nouvelle image dans leurs communautés respectives, mais aussi et surtout en les plaçant hors du cycle de pauvreté.

D'un cout global de 71 000 dollars américains, le projet de paix de Kala, aujourd'hui sur une superficie de 10 hectares extensibles, est un bel exemple qui fera tache d'huile et qui emmènera, sans doute, ceux qui hésitent encore, à quitter la brousse pour une vie stable et digne.

Congo-Kinshasa

Les chancelleries occidentales présentes dans le pays montent au créneau

Les chancelleries occidentales présentes en RDC (UE, Etats-Unis, Suisse, Canada) se disent « vivement… Plus »

Copyright © 2017 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.