17 Octobre 2017

Mali: La corruption a coûté 70 milliards de francs CFA en 2015

La corruption coûte très cher à l'Etat malien, près de 70 milliards de francs CFA (plus de 100 millions d'euros). La presse malienne vient d'avoir accès au dernier rapport annuel sur la corruption. Le travail, compilé pour l'année 2015, du vérificateur général, le monsieur anticorruption au Mali.

La fraude aux hydrocarbures fait perdre énormément d'argent à l'Etat malien. L'un des modes d'opération des fraudeurs, selon le rapport, est par voie terrestre ? Des camions-citernes bourrés d'essence arrivent du Sénégal par l'ouest du Mali, ensuite plusieurs de ces camions disparaissent dans la nature avec le chargement. De faux agents de l'Etat pilotent les opérations de détournement de carburant.

Fouineurs

Parmi les 23 structures de l'Etat où les fouineurs du vérificateur général sont passés, il y a également la Direction des mines, les services de l'administration centrale, y compris la Direction des finances et du matériel. A tous ces endroits, des manquements notoires dans les opérations de gestion de fonds publics et du patrimoine de l'Etat ont été relevés.

Délinquants à col blanc

L'Etat malien est une véritable vache laitière pour les délinquants à col blanc. Au total, au cours de l'an 2015, les déperditions financières s'élèvent à 70 milliards de francs CFA, dont 32 milliards en fraude et 37 milliards de francs CFA en mauvaise gestion. Et avec ironie, le rapport précise que la délinquance économique et financière a tendance à survivre « au génie du contrôle malien ».

Mali

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.