16 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Assemblée nationale - La session budgétaire s'ouvre sans le projet de loi de finances 2018

La chambre basse du Parlement a ouvert, le 16 octobre à Brazzaville, sa première session ordinaire dite budgétaire.

Au nombre d'affaires inscrites à l'ordre du jour de la réunion des députés, figure le projet de loi de finances de l'Etat exercice 2018, non encore parvenu sur la table du Parlement.

Le président de l'Assemblée nationale, Isidore Mvouba, a édifié les députés sur ce retard qui se justifie par les discussions entamées, il y a quelques jours, entre le Fonds monétaire international (FMI) et le gouvernement congolais.

« Le projet de loi de finances de l'Etat, exercice 2018, n'arrivera sur la table du Parlement qu'après un recadrage utile de commun accord avec nos partenaires du FMI », a-t-il indiqué, avant d'appeler les Congolais à consentir des sacrifices qu'impose la conjoncture.

Au regard de la situation économique actuelle du Congo, plus d'un s'interroge sur la date de l'adoption du budget 2018 et de sa mise en exécution. Ce retard, a-t-on appris, empire la situation économique nationale.

Par contre, le président de la chambre basse reste optimiste. « En ce qui concerne les parlementaires, il va s'agir de perdre quelques droits et privilèges. Cependant, l'Assemblée nationale est prête à redresser la situation macroéconomique en usant des mécanismes que lui confèrent les textes réglementaires », a-t-il expliqué.

En outre, il a reconnu que la situation économique nationale n'est pas reluisante. « Parler de son pays lorsque celui-ci connaît des problèmes certains, n'est pas un exercice facile. Le peuple, qui a placé sa confiance en nous, a son regard tourné vers l'hémicycle. Il veut savoir des questions autour desquelles vont tourner nos débats. Le peuple a hâte de sortir de la situation économique difficile qu'il traverse aujourd'hui », a noté le président de l'Assemblée nationale.

Hormis la loi de finances de l'Etat exercice 2018, les députés auront à examiner et adopter le règlement intérieur du Parlement réuni en congrès ; le projet du budget de l'Assemblée nationale, exercice 2018 ; le projet de loi autorisant la ratification de l'accord de financement entre le Congo et l'Association internationale de développement pour le financement de l'extension du projet Lisungui ; les questions orales avec débat au gouvernement et la question d'actualité.

Congo-Brazzaville

PABPS - Le budget 2018 fixé à plus de trois milliards FCFA

Au terme d'un conseil d'administration, tenu le 16 novembre dans la capitale, le budget exercice 2018 du port autonome… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.