16 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Insécurité alimentaire - Le CCFD mécontent de l'inaction des gouvernants et de la communauté internationale

Le Comité catholique contre la faim et le développement (CCFD) a publié, le 16 octobre, en marge de la commémoration de la journée internationale de l'alimentation, un rapport pointant du doigt la communauté internationale du fait de son inaction face au problème de la montée en flèche des cas de maladies liées à l'insécurité alimentaire au monde.

Selon le CCFD, une personne sur trois au monde n'a pas accès à une alimentation équilibrée, saine et durable. Et, malgré de multiples engagements pris dans le sens de la lutte contre l'insécurité alimentaire, les gouvernants n'ont pas réduit de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim. Cela s'illustre aisement à travers les chiffres publiés en septembre 2017 par l'Organisation des Nations-Unies pour l'Agriculture (FAO). Ces chiffres indiquent qu'environ 185 millions de personnes dans le monde sont concernées. « Nous sommes encore loin pour atteindre les objectifs que la communauté s'est fixé depuis plus de 40 ans, notamment celui de réduire par deux la faim dans le monde », a souligné le rapport.

Par ailleurs, pour cette ONG qui oeuvre dans le cadre de la lutte contre l'insécurité alimentaire, il se multiplie actuellement les traités de libre échange et d'autres accords de partenariat économique qui ne permettent pas aux pays de protéger leur agriculture, notamment dans les pays en développement. C'est pourquoi, il est urgent de lutter aussi contre la volatilité des prix et de mettre en place un instrument efficace de régulation des marchés agricoles afin de promouvoir le développement de ce secteur.

Evoquant, en outre, le problème des impacts négatifs de certains investissements dans l'agriculture tel que l'accaparement des terres en Afrique et en Asie ainsi que l'endettement des paysans, la CCFD a aussi déploré la faiblesse des Etats, constatée lors des états généraux de l'alimentation. Alors qu'ils constitueraient un cadre approprié où sont posés tous les problèmes liés à l'insécurité alimentaire et avec des objectifs potentiellement divergents pour la conquête des marchés agricoles au niveau international. « Le CCFD est particulièrement sévère pour toute initiative internationale lancée, notamment pour lutter contre l'insécurité alimentaire en Afrique. Cette lutte suppose une transition et des choix clairs de modèles agricoles et systèmes alimentaires », a encore signifié le rapport.

Congo-Brazzaville

PABPS - Le budget 2018 fixé à plus de trois milliards FCFA

Au terme d'un conseil d'administration, tenu le 16 novembre dans la capitale, le budget exercice 2018 du port autonome… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.