17 Octobre 2017

Afrique: CDC Group, une institution financière britannique, réserve 60% de son capital à l'Afrique subsaharienne

Dakar — Le CDC Group, une institution britannique de financement du développement, a déclaré mardi vouloir investir en Afrique subsaharienne 60% de son nouveau capital estimé à 2.600 milliards de francs CFA, dans le but de soutenir le secteur privé africain dans la création d'emplois.

"Nous venons de bénéficier d'une augmentation de capital de la part du gouvernement britannique, qui s'élève à 2.600 milliards de francs CFA. Nous souhaitons investir près de 60% de cet argent en Afrique, dans des projets structurants", a annoncé son directeur général Mark Pay, lors d'une conférence de presse, à Dakar.

Le CDC Group cible "un certain nombre de secteurs prioritaires dont celui du bâtiment, parce qu'il permet de créer beaucoup d'emplois", a-t-il précisé, avant de citer le secteur de l'énergie, également "prioritaire" pour l'institution financière britannique.

"Nous souhaiterions transformer le gaz que le Sénégal va produire en énergie, comme nous l'avons fait en Côte d'Ivoire. Nous investirons également dans l'agriculture, un secteur important, même s'il est difficile pour les investisseurs", a déclaré M. Pay.

Le directeur général du CDC Group a dit que son institution ambitionne d'aider le secteur privé à se développer. "Au Sénégal, a ajouté Mark Pay, nous sommes prêts à aider à la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent", le programme gouvernemental dont l'ambition est de conduire le Sénégal à l'émergence d'ici 2035.

Il affirme qu'en 2016, le CDC Group avait "investi 1,5 milliard de francs CFA en Afrique, et cela a généré plus d'un million d'emplois".

"Un solide secteur privé est essentiel au développement d'une économie robuste et prospère, qui construit des infrastructures, offre des produits et services et crée des emplois", a souligné Mark Pay.

"Aujourd'hui, nous sommes au Sénégal, et demain nous irons en Côte d'Ivoire pour y tenir la même rencontre. Nous venons d'abord chercher des projets et trouver des entreprises partenaires pour les convaincre d'investir dans des secteurs où il y a des défis", a-t-il expliqué.

Mark Pay assure que l'Afrique est "le seul continent où le CDC Group a toujours investi depuis 2010".

Le CDC Group affirme dans un document de presse qu'il détient 650 entreprises et se présente comme "le Fonds de financement du développement du Royaume-Uni qui investit dans des entreprises à fort potentiel en Afrique".

Le même document précise que les investissements en Afrique de l'Ouest francophone du CDC Group "s'élèvent actuellement à 300 millions de dollars US".

"Le groupe investit directement en capitaux propres ou en dette, et indirectement par le biais de fonds d'investissement. Il soutient 69 fonds dans 31 pays", est-il écrit dans le document de presse.

Sénégal

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.