17 Octobre 2017

Burkina Faso: Subvention de l'Etat - Les entreprises de presse privée passent à la caisse

Cette aide annuelle de l'Etat à la presse privée doit permettre aux organes de supporter, un tant soit peu, les difficultés qu'ils rencontrent dans leur fonctionnement et dans la mission de service public d'information qu'ils rendent au quotidien.

Le directeur général du FAPP a rappelé les différentes étapes qui ont marqué l'exercice 2017. Bê Palm a relevé que 116 dossiers ont été enregistrés.

Mais les travaux de la commission de répartition de la subvention ont «au finish, retenu 105 entreprises de presse privées bénéficiaires et rejeté 11 dossiers pour des raisons diverses», comptabilise M. Palm.

Dans les détails, 78,5 millions de francs CFA ont été octroyée à la presse écrite, 242, 5 millions à la presse audiovisuelle, 35, 8 millions à la presse en ligne et 31 millions de FCFA accordée à la presse écrite en langue nationale.

Des retenues ont été opérées pour le fonctionnement de la commission de répartition et celui de l'Observatoire burkinabè des médias (OBM) dont les montants s'élèvent respectivement à 4 millions et à 8 millions de francs CFA.

L'innovation cette année est l'introduction d'une convention entre le Fonds d'appui à la presse privée (FAPP) et chaque entreprise de presse privée bénéficiaire.

Le texte qui est signé pendant la remise des chèques, doit servir de guide pour l'utilisation de la subvention. Il rappelle l'objet de la convention, la justification des ressources allouées et le contrôle de l'usage.

La secrétaire générale du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement, qui a présidé la cérémonie de remise de chèques a exhorté les bénéficiaires à en faire bon usage.

Pour les années à venir, la Commission de réception suggère de former les acteurs sur l'arrêté conjoint régissant la subvention, sur l'élaboration d'un rapport financier, sur la présentation des pièces justificatives et sur les obligations fiscales a conclu le directeur général du FAPP.

Burkina Faso

Rien n'a filtré de la comparution de l'ex-ministre Bassolé

Au Burkina Faso, le général Djibrill Bassolé a passé plus de sept heures, ce jeudi, au… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.