18 Octobre 2017

Sénégal: Mame Safiétou Djamila Guèye - «L'inclusion sociale est le socle sur lequel doit se construire une prospérité partagée »

La Banque mondiale a organisé hier un panel sur l'inclusion sociale. C'était à l'occasion de la célébration de la journée internationale pour l'élimination de la pauvreté. Le panel a été introduit par Mame Safietou Djamila Guèye, spécialiste principale en développement social au bureau de la Banque mondiale au Sénégal.

«Pauvreté et inclusion sociale des personnes vivantes avec un handicap ». C'est le thème du panel introduit hier par Mame Safiétou Djamila Guèye, spécialiste principale en développement social au bureau de la Banque mondiale au Sénégal. C'était lors de la célébration de la journée internationale pour l'élimination de la pauvreté. Dans son introduction, Mme Guèye a tenu à définir le handicap. Selon elle, par personnes handicapées, on entend toutes les personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables, couleur de la peau, dont l'interaction avec diverses barrières peut porter atteinte à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l'égalité.

«Ces personnes souvent marquées par des stigmates, des stéréotypes et des superstitions font face à des barrières uniques qui les empêchent de participer pleinement à la vie politique, économique, sociale et par conséquent, elles sont considérées comme des exclues », a-t-elle dit.

Pour Mme Guèye, cette situation de vulnérabilité place les « victimes dans une position de fragilité sociale qui les installe dans des situations de risque social où elles n'ont ni les moyens ni les ressources internes et externes pour faire face. Pour ce qui est de l'inclusion sociale, Mame Safiétou Djamila Guèye l'a définie comme le processus d'amélioration des capacités, des opportunités et de la dignité des personnes désavantagées sur la base de leur identité, à participer à la société.

Elle a expliqué que l'inclusion sociale est un enjeu important. Le monde, affirme-t-elle, est en proie à des transformations sociales considérables, alimentées par des vagues de migration, l'urbanisation, le changement climatique, les progrès technologiques et, c'est selon, le vieillissement de la population ou l'explosion démographique. Autant d'occasions de favoriser à son avis, l'inclusion sociale. La spécialiste principale en développement social de la Banque mondiale est convaincue que si rien n'est fait, l'exclusion va augmenter la pauvreté et pousser les populations, surtout celle des jeunes, vers l'immigration ou la radicalisation.

«L'inclusion sociale est le socle sur lequel doit se construire une prospérité partagée - l'un des objectifs suprêmes du Groupe de la Banque mondiale mais aussi une priorité stratégique pour le Sénégal. D'autant que, l'exclusion sociale coûte chère », a déclaré Mame Safiétou Djamila Guèye.

Elle a rappelé que le groupe de la Banque Mondiale s'est engagé, dans ses efforts d'accompagner le développement, à travailler en étroite collaboration avec les femmes, les jeunes et les groupes vulnérables en vue de leur assurer une pleine participation et un accès à toutes les opportunités de bien-être et d'épanouissement. «C'est donc avant tout une question de promotion et de respect des droits humains, de l'équité, de la justice et de la solidarité sociale, surtout pour les groupes vulnérables comme les personnes vivant avec un handicap » ; a fait savoir Mme Guèye.

Selon cette dernière, certes des progrès sont faits par l'État (Programme de bourses familiales, Carte d'égalité des chances, Centre verbo tonal ; Ecole des aveugles de Thiès etc.), mais le chantier est encore énorme et il reste beaucoup à faire pour que toutes les couches sociales, en particulier, les plus vulnérables aient accès aux services et autres opportunités pour améliorer leur résilience. «L'inclusion sociale est une priorité de développement et une question de justice sociale pour un monde plus humain et meilleur », a affirmé Mame Safiétou Djamila Guèye.

Sénégal

Khalifa Sall convoqué pour la levée de son immunité parlementaire

Le député-maire de Dakar, en prison depuis mars dernier, soupçonné de détournements… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.