19 Octobre 2017

Centrafrique: Violences - Antonio Guterres appelle à un sursaut national

Photo: © RFI/Pierre Pinto
Convoi de la Minusca sur la route Bambari-Ippy (photo d'illustration).

Antonio Guterres, le secrétaire général de l'ONU, doit se rendre en Centrafrique le 24 octobre prochain. Il a choisi cette date symbolique qui marque la journée des Nations unies dans le monde pour attirer toute l'attention médiatique sur ce conflit. Une crise dramatique mais oubliée, selon lui, et cela alors même que des opérations de nettoyage ethnique sont en cours, dit-il. Il plaide pour un plus grand investissement de la communauté internationale dans le pays alors que 30% des fonds seulement ont été pourvus.

Il y a urgence pour le secrétaire général de l'ONU, qui craint une dislocation du pays. Il lance un appel à un sursaut national. « On assiste encore à des opérations où des nettoyages ethniques ont commencé dans plusieurs endroits du pays et cela nous préoccupe énormément. Je fais appel aux leaders religieux et aux leaders communautaires pour faire comprendre aux gens que la Centrafrique, où chrétiens et musulmans ont toujours vécu ensemble, doit rétablir les conditions de respect mutuel, de compréhension, de dialogue pour que ces communautés puissent une fois de plus trouver un futur commun », exhorte Antonio Guterres.

900 casques bleus supplémentaires

Près d'un an et demi après l'élection du président Touadéra, la situation n'a jamais été aussi fragile, mais Antonio Guterres lui renouvelle son soutien. « On ne peut pas dire que nous sommes face à une désillusion, mais il faut reconnaître qu'il y a un travail énorme à faire pour améliorer la situation sécuritaire, et c'est la raison pour laquelle j'ai présenté au Conseil de sécurité une demande pour une augmentation significative des forces », explique le secrétaire général des Nations unies.

Antonio Guterres a demandé l'envoi de 900 hommes supplémentaires pour améliorer la flexibilité des casques bleus sur place. Le renouvellement de la mission de l'ONU doit avoir lieu en novembre prochain.

En savoir plus

La MINUSCA condamne des violences à Pombolo et envoie des troupes

La Mission de stabilisation multidimensionnelle intégrée des Nations Unies en République… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.