18 Octobre 2017

Sénégal: Le général Mamadou Diouf verrait d'un bon oeil l'adaptation au cinéma du roman "Diokel"

Dakar — Le général de brigade, Mamadou Diouf a demandé, mercredi à Dakar, au directeur du livre et de la lecture d'aider à porter à l'écran le roman "Diokel" écrit par l'adjudant-chef de la gendarmerie à la retraite, Jean-Dip Ndiaye.

"Je vous demande, au nom de la gendarmerie, de tout mettre en œuvre pour une adaptation au cinéma de ce chef d'oeuvre", a-t-il dit à Ibrahima Lo, venu représenter le ministre de la culture à la cérémonie de dédicace de l'ouvrage.

Le livre relate le passé colonial de l'Afrique à travers l'histoire épatante de Diokel, jeune berger, prince sérère et héritier du Sine, arraché à l'affection des siens au jour même de ses justes

noces avec Makane, une princesse de Tataguine parce qu'enrôlé dans l'armée coloniale par le traître Sitor Lam, travaillant à la solde du colonisateur.

Ce qui fait dire au professeur et critique littéraire, Madior Diouf que ce roman est "une œuvre historique dans la mesure où il montre comment la société traditionnelle sérère, dans son authenticité, a été secouée par la houle de l'histoire".

Le directeur du livre et de la lecture, Ibrahima Lo a salué "le travail littéraire et de documentation très fouillé et prudent qui sous-tend la production de ce livre".

A l'en croire, ce "roman mériterait en plus des applaudissements, d'être adapté au cinéma".

"Je pense que +Diockel+ mériterait de passer à l'écran", a-t-il soutenu, promettant de porter ce projet.

L'auteur du roman a, lui, dit vouloir, à travers sa production, "non seulement faire un portrait de la société traditionnelle sérère à travers ses valeurs et cultures, mais également de l'influence du colon sur cette dernière".

Jean-Dip Ndiaye se dit persuadé que "les valeurs ancestrales peuvent cohabiter harmonieusement avec la mondialisation" parce que "les valeurs traditionnelles et modernes ne se bousculent que dans la tête des incultes".

Né le premier janvier 1955 à Fadial, dans la commune de Nguéniène (Mbour), Jean Dip Ndiaye a fait son cycle élémentaire à l'école privée catholique Sainte Bernadette de Nguéniène avant de rejoindre le collège privé laïc Mboutou Sow de Fatick.

Orphelin total à l'âge de 11 ans, il s'incorpore plus tard dans l'armée, puis dans la gendarmerie, corps dans lequel il a été adjudant-chef.

Jean-Dip Ndiaye qui a commandé quelques brigades territoriales a également servi aux Nations Unies où il a obtenu la Médaille d'Or de l'institution internationale.

Sénégal

Classement FIFA - Les Lions s'emparent de la première place africaine

L'équipe du Sénégal, qui a bouclé les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 par… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.