18 Octobre 2017

Sénégal: "Flash Bourse", une nouvelle émission dédiée à la bourse, bientôt sur la RTS

Dakar — Une nouvelle émission télévisée baptisée "Flash Bourse" sera diffusée à partir de dimanche prochain sur la RTS1, pour développer au Sénégal la culture de l'investissement en bourse et assurer une meilleure vulgarisation de l'information boursière, a-t-on appris mercredi soir de l'un des auteurs de l'initiative.

"L'émission sera produite par l'agence +Piment Bleu Communication et Médias+. Elle sera diffusée sur la chaîne publique RTS1 dès dimanche, avant le journal de 20 heures", a expliqué Penda Diop Cissé lors d'une conférence de presse.

Du lundi au vendredi, un point d'information boursière d'une minute 30 secondes sera diffusé sur la même chaîne, avant le journal de 20 heures.

Une compilation des points d'actualité de la semaine sera ensuite diffusée tous les dimanches, après le journal de 13 heures, a expliqué Mme Cissé, directrice générale de "Piment Bleu".

Selon elle, cette nouvelle rubrique des programmes de la RTS1 devrait permettre de "mieux connaître le monde de la finance".

"Flash Bourse" va "donner des outils aux investisseurs, leur permettre de vulgariser leurs activités", a assuré Penda Diop Cissé, ajoutant que cette émission va "offrir aux populations des outils de placement de leur argent et faciliter aux entreprises l'accès au financement par les marchés boursiers".

La RTS1 et l'agence de communication "Piment Bleu" s'attendent à un succès de cette initiative dans la mesure où "le Sénégal est, grâce à ses nombreuses sociétés de gestion et d'intermédiation, le deuxième pays, après la Côte d'Ivoire, à proposer cette émission en Afrique francophone", en matière d'actualité boursière, a déclaré Mme Diop.

L'émission est le fruit d'un partenariat entre la RTS1, la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et la Radio-Télévision ivoirienne (RTI).

"L'objectif de +Flash Bourse+ est d'inculquer la culture boursière à la population. Plus la culture boursière est développée, plus (... ) on met l'épargne à la disposition des entreprises", a expliqué Edoh Kossi Amenounve, le directeur général de la BRVM, lors du lancement de l'émission, mercredi matin, à Dakar.

"Le magazine sera accompagné d'explications soutenues, sur les cotations boursières, tout en apportant des réponses aux questions pointues liées à la bourse", a-t-il assuré.

"Flash Bourse vient s'ajouter à d'autres actions menées par la BRVM pour intéresser les populations de l'espace UEMOA à l'activité boursière, selon M. Amenounve.

La formation à l'activité boursière et la promotion des clubs d'investissement dans les huit pays de l'UEMOA font partie de cette gamme d'actions de la BRVM, a-t-il expliqué.

Selon le directeur général de la RTS, Racine Talla, la nouvelle émission télévisée va "rendre accessible à tous les téléspectateurs l'univers de la bourse, susciter l'intérêt des citoyens et leur participation active au marché boursier régional".

Sénégal

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.