19 Octobre 2017

Afrique de l'Ouest: Santé - La maîtrise des zoonoses

La frontière entre la santé humaine, animale et l'environnement est mince. De ce fait, la plupart des maladies émergentes ou ré-émergentes sont d'origine animale. D'où l'importance de maitriser les maladies zoonotiques.

Ces dernières seraient d'ailleurs de l'ordre de 75%. Voilà la raison de la mise en place du projet « Une seule santé » par la CEDEAO (Communauté Economique des Etats d'Afrique de l'Ouest). A cet effet, les spécialistes des 15 pays membres de la communauté sont réunis à Bamako du 16 au 20 octobre 2017 pour trouver une solution aux maladies animales pouvant troubler l'équilibre existant.

Le Mali a des connaissances en matière de santé animales en l'occurrence à travers son centre régional de la santé animale. Inactif depuis 2006, l'approche « une seule santé » redonne vie à ce cadre d'encadrement de la santé animale. En effet, cette initiative de la CEDEAO est financée par le bureau régional de l'organisation américaine USAID basée à Accra, à hauteur de deux millions de dollars pour deux ans, à raison de un million par an. Ce financement est piloté par le projet « Une seule santé ». Ce fond doit permettre de réfléchir sur les moyens pouvant être mise en place pour unir les efforts en matière de santé humaine, animale et environnementale.

La prise en charge et le contrôle des maladies chez l'homme et chez l'animal ont toujours été faites de façon parallèle. Or, le troisième élément qui est l'environnement subit aussi les effets de l'interconnexion de ces deux types de santé. La prise en charge des cas des zoonoses se font de façon parallèle. Et cela a un coût important d'autant plus que les épidémies liées à ces pathologies touchent au moins trois pays. Cela fut le cas de la maladie à virus Ebola qui a fait d'innombrables victimes au Libéria, en Sierra Léone et Guinée. Cette épidémie a menacé les autres pays de la CEDEAO et les dispositions de prévention ont bien évidemment entrainé des coûts pour la communauté.

Afrique de l'Ouest

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.