19 Octobre 2017

Sénégal: Petite enfance - Un milliard de FCfa pour construire et réhabiliter les cases des Tout-Petits

Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l'enfance, a effectué une visite dans différents sites abritant des cases des tout-petits à Dakar le 17 octobre. D'après elle, d'autres infrastructures devraient voir le jour sur l'étendue du territoire national pour un coût de 1 milliard de FCfa.

L'Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (Anpectp) compte 1378 structures accueillant 104.489 enfants. Ces structures publiques et communautaires sont composées de 739 cases des tout-petits, 343 écoles maternelles publiques et 296 centres ou garderies d'éveil communautaires. Le ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l'enfance, Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, a annoncé un projet de relance de construction et de réhabilitation de cases des tout-petits dont le coût est évalué à 800 millions de FCfa. Cela sans compter l'apport des partenaires techniques et financiers qui portera l'enveloppe à un milliard de FCfa. Elle l'a révélé au terme de la tournée de rentrée effectuée le 17 octobre 2017.

Cette visite a démarré par la commune de Ndiarème Limamoulaye, plus exactement au quartier Angle Mousse. La délégation ministérielle a constaté que les travaux de construction de la case des tout-petits sont avancés. Selon les termes du contrat, cette case devra être livrée en novembre 2017.

Le maire Mamadou Baïdy Sèye, qui a accueilli le ministre, s'est félicité du soutien de la directrice de l'Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (Anpectp), Thérèse Faye Diouf. « Nous avons à nos côtés des gens engagés », a indiqué le ministre qui s'est ensuite rendu à la case des tout-petits de Tawfekh Yakaar. Une structure plus adaptée aux enseignements-apprentissages et réceptionnée en octobre 2015. « Ce que nous investissons sur les enfants nous sera rétribué. Nous allons multiplier nos efforts pour répondre aux attentes des populations », a déclaré Mme Diop, qui a remis à la case des tout-petits de Tawfekh Yakaar des ordinateurs, ustensiles de cuisine, un fourneau amélioré, des denrées alimentaires, entre autres.

« Nous vous appelons à son utilisation à bon escient », a exhorté Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop. Aliou Moussa Bâ, président du Comité de gestion de la case des tout-petits de Tawfekh, a salué les autorités de la case. « Nous n'avons pas des moyens de mobilité. La cotisation par enfant de 6.000 FCfa n'est pas suffisante. Nous sollicitons plus d'appui », a-t-il plaidé.

Auparavant, la délégation s'était rendue au quartier Darou Salam 5, situé dans la commune de Yeumbeul-nord, pour constater l'état d'avancement des travaux d'une case des tout-petits qui devra être livrée dans un mois.

Sénégal

La BAD invite le Sénégal à accentuer les efforts pour relever le taux de décaissement

La Banque africaine de développement (Bad), invite le Sénégal à accentuer les efforts… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.